Qu'est ce qu'un GHT

Le GHT est un nouveau mode de coordination entre établissements de santé sur le territoire, qui place le patient au cœur de l’organisation des soins.

Les groupements hospitaliers de territoire (GHT) sont nés en 2016, de la loi de modernisation du système de santé, avec une mission essentielle : mutualiser les moyens de plusieurs établissements publics de santé sur un même territoire afin d'assurer une égalité d’accès à des soins sécurisés et de qualité à toutes les populations. Cette nouvelle organisation permet de mettre en œuvre, pour chaque patient, une stratégie de prise en charge commune et graduée.

891 hôpitaux regroupés en 135 GHT

Le GHT est constitué par des établissements publics de santé, dans le cadre d’un schéma arrêté par l’Agence Régionale de Santé. Il comprend un établissement dit « support », chargé d'assurer la mutualisation de certaines fonctions (achats, système d'information, formation,…) et des établissements parties. Selon le Code de la Santé Publique, la gouvernance du GHT repose sur six instances qui en déterminent la stratégie et contribuent à son fonctionnement.

Le 1er juillet 2016, les directeurs généraux des Agences régionales de santé (ARS) ont arrêté la liste et la composition des Groupements hospitaliers de territoire (GHT) dans leurs régions respectives.
891 hôpitaux ont été regroupés en 135 GHT dont la taille varie de 2 à 20 établissements.

Une offre de soins commune et un dossier patient unique

Ce nouveau mode de coopération s’établit autour d’un « projet médical partagé » par tous les établissements membres. Le GHT va aussi favoriser le déploiement de la chirurgie ambulatoire ou de la télémédecine. Enfin le regroupement vise également à réduire les coûts par le partage des fonctions support (système d’information, DIM, achats, etc.).

En inscrivant les hôpitaux publics dans une vision partagée des besoins de la population et de l’offre de soins, les GHT ont pour vocation de renforcer les complémentarités et de donner une plus grande visibilité aux filières de soins. La réforme des GHT impose aussi la création d’un dossier patient unique au sein de chaque territoire, afin de faciliter l’accès aux examens déjà réalisés, à leurs résultats, aux antécédents du patient.