Vers une Europe de la santé indépendante, compétitive et innovante

Vers une Europe de la santé indépendante, compétitive et innovante

La lutte contre la résistance aux antibiotiques fait partie des objectifs du PIIEC @pixabay

En présence de ministres européens, d’eurodéputés et de nombreux industriels du secteur de la santé, la conférence « Pour une Europe de la santé indépendante, compétitive, innovante » a permis de revenir sur les leçons de la crise Covid-19 et de bâtir les jalons d’une stratégie européenne commune et ambitieuse pour les industries de santé.

Le 3 mars 2022, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, ainsi que les commissaires européens à la santé, Stella Kyriakides, et au marché intérieur, Thierry Breton, ont participé à une conférence ministérielle intitulée « Pour une Europe de la santé indépendante, compétitive, innovante » tenue au Parisanté Campus dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Les ministres et 16 Etats membres (1) ont ainsi annoncé la signature d’un manifeste pour un Projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) dans le secteur de la santé afin de soutenir l’innovation et d’améliorer la qualité et l’accès aux soins des patients européens.

Ce texte a permis aux signataires de s’accorder sur le fait que les projets qui seront soutenus au cours de l’année 2022 s’articuleront autour de trois thématiques stratégiques : le développement de technologies et de procédés de production innovants et plus verts pour la fabrication de médicaments ; l’innovation dans des thématiques stratégiques (lutte contre la résistance aux antibiotiques, développement de traitements contre les maladies rares et, de manière complémentaire avec l’Autorité européenne de gestion des crises sanitaires (HERA), actions à mener contre de futures pandémies ; et enfin, le développement des thérapies géniques et cellulaires.

La France a sécurisé un budget de 1,5 milliard d’euros pour le financement de ces projets dans le cadre du PIIEC Santé. Les premiers projets français seront pré-notifiés à la Commission européenne dès juin 2022, pendant la Présidence française du Conseil de l’Union européenne. 

1 - Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Slovénie.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.