L'état d'urgence sanitaire déclaré en Polynésie française !

L'état d'urgence sanitaire déclaré en Polynésie française !

(@pixabay)

Compte tenu de la dégradation rapide de la situation sanitaire, un décret adopté mercredi 11 août en Conseil des ministres, déclare l’état d’urgence sanitaire en Polynésie française pour une durée d’un mois.

Dans ce cadre, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a demandé au Haut-Commissaire de la République de prendre toutes les mesures nécessaires en lien étroit avec le gouvernement de la Polynésie Française, afin de protéger les populations, notamment celles dans les atolls les plus reculés, face au Covid-19 et à ses variants. D’ores et déjà, il a été annoncé un couvre-feu de 21h à 4h du matin, sur l’ensemble du territoire à partir de ce jour. Ces mesures pourraient être renforcées en fonction de l’évolution de la circulation du virus.

Moins d'un tiers de la population complètement vaccinée

Le taux d’incidence en Polynésie française était de 1176 cas pour 100 000 habitants, le 9 août dernier. Alors que seuls 28,1% de la population disposent d’un schéma vaccinal complet à ce jour, ce niveau de couverture est particulièrement bas pour faire face à l’épidémie dans le contexte d’un système hospitalier déjà en forte tension.

La Guyane, la Martinique, la Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et La Réunion sont également soumis à l’état d’urgence sanitaire pour faire face à un fort regain épidémique dans ces territoires.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.