COVID-19 : Les hôpitaux de Lens et de Béthune Beuvry face à un taux inédit d'hospitalisations

Le nombre de patients hospitalisés pour COVID augmente en force au sein du GHT de l'Artois, suivant ainsi les courbes des taux de positivité et d’incidence constatés dans le département du Pas de Calais.

"Nos équipes et nos organisations, en lien avec l’ARS Hauts de France s’adaptent en permanence pour faire face à un niveau d’hospitalisation de patients pris en charge pour COVID inédit à ce jour aux centres hospitaliers de Lens et de Béthune Beuvry", alerte la direction du groupement hospitalier de territoire de l'Artois.
De fait, le 24 mars, 168 patients COVID positifs étaient hospitalisés au sein du GHT, dont 23 en réanimation et 8 en soins intensifs. A savoir, respectivement au sein des différents établissements:
- 64 au CH de Béthune Beuvry dont 15 en réanimation et 2 en soins intensifs
- 91 au CH de Lens dont 8 en réanimation et 6 en soins intensifs
- 13 au CH de La Bassée
Aucun n'a été déclaré au CH d’Hénin-Beaumont qui prend plus spécifiquement en charge des patients post COVID.

Accélération des déprogrammations

L’augmentation de la pression hospitalière pousse les établissements à augmenter leurs capacités d’hospitalisation conventionnelle COVID. Ainsi, le centre hospitalier de Lens va ouvrir cette semaine 10 lits supplémentaires auxquels s’ajouteront d’autres la semaine prochaine suivant un schéma impliquant des déprogrammations d’interventions chirurgicales significatives. Le centre hospitalier de Béthune Beuvry se prépare à une organisation de même nature si besoin est.

En conséquence, les établissements du GHT mettent en oeuvre aujourd’hui 181 lits et places dédiés COVID déclinés ainsi :
- 98 lits et box au CH de Lens dont 12 box aux urgences, 6 lits de soins intensifs, 8 lits de réanimation COVID, 8 lits de soins palliatifs et 64 lits d’hospitalisation conventionnelle dont 20 gériatriques (24 d’ici la fin de semaine)
- 61 lits et box au CH de Béthune Beuvry dont 6 box aux urgences, 14 lits de réanimation, 3 lits de soins intensifs et 38 lits d’hospitalisation conventionnelle
- 22 lits de soins de suite susceptibles d’accueillir des patients COVID au CH d’Hénin-Beaumont.

Et la vaccination continue...

Par ailleurs, les établissements restent toujours très mobilisés par la vaccination au côté des professionnels de santé de ville et avec l’appui des élus et des collectivités locales. 30 015 premières injections ont été réalisées, ainsi que 6 412 secondes injections. 40% des professionnels hospitaliers ont reçu au moins une première injection.

"Nos équipes sont mobilisées et très impliquées depuis un an pour faire face à la situation sanitaire. Afin de les accompagner dans leur mission, nous appelons la population à continuer de respecter les gestes barrières et à se faire vacciner dès que cela lui est possible", rappelle la direction du GHT de l'Artois. 

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.