Vigilance COVID au GHU Paris : des professionnelles touchées témoignent...

Carine Basso, cadre de santé au GHU Paris, a contracté le COVID@GHU Paris Psychiatrie Neurosciences

Alors que l’épidémie Covid regagne en intensité, de nouvelles mesures de restrictions sont entrées en vigueur pour contenir la propagation du virus et garantir les capacités de prise en charge des personnes nécessitant d’être hospitalisées.
L’observation des gestes barrière et la vigilance s’impose donc, en responsabilité, au bénéfice de tous et notamment des personnes fragilisées.
Deux professionnelles du GHU Paris qui ont contracté le Covid ont accepté de raconter cette expérience et ce qu’elle leur inspire dans la vidéo ci-dessous.

Carine Basso, cadre de santé, évoque ainsi les différents symptômes qu'elle a ressentis : perte de goût, d'odorat mais aussi de la tachycardie. Et à ce jour, elle reste "toujours incapable de faire du sport".

Delphine Gire, psychiatre, relate quant à elle un état d'extrême fatigue qui a duré plusieurs mois, et des douleurs intenses. Elle se souvient d'avoir été dans l'incapacité de finir ses phrases. Pour les deux professionnelles, l'expérience est un choc. "Je ne me sentais pas menacée mais même en étant relativement jeune et en bonne santé, on peut être très affecté", souligne le médecin psychiatre. 

Tous deux expriment aussi avec beaucoup de justesse leurs craintes de contaminer leurs collègues.

"Il ne faut pas s'empâcher de vivre mais rester vigilant à chaque instant", concut Delphine Gire. 

TEMOIGNAGES COVID from GHU Paris on Vimeo.

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.