Appel à Projet de Recherche en Soins : 2 projets du GHU Paris retenus !

Appel à Projet de Recherche en Soins : 2 projets du GHU Paris retenus !

Un projet ambitieux pour évaluer les effets de la pratique régulière d’activité physique @pixabay

Avec le soutien financier de l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France, le Girci Île-de-France a lancé en 2021 un premier Appel à Projet de REcherche en SOins (APRESO) à destination des professionnels paramédicaux de la région. Avec deux projets retenus pour le GHU Paris, l’implication des professionnels paramédicaux dans la recherche en soins se voit largement reconnue !

L'appel à projet (AAP) de recherche en soins lancé par le Girci Île-de-France visait à accompagner le développement de la recherche portée par des professionnels paramédicaux tout en dynamisant et professionnalisant leur implication dans la recherche en soins.
Doté d’une enveloppe de 450 k€, l’Appel à Projets de REcherche en SOins (APRESO) 2021 ouvert à tous les professionnels paramédicaux d’IDF était construit en 2 volets :
• ÉMERGENCE
o Initiation à la recherche
o Développement d’une culture locale de la recherche en soins
• CONVERGENCE
o Associant ≥ 2 structures distinctes dont au moins une non universitaire

Les deux projets retenus pour le GHU Paris sont DYNAMO-PSY et IM-ZBULLE.

Le projet DYNAMO-PSY

Porté par la Direction des Soins et le copil IPA du GHU Paris, en collaboration avec le pôle somatique, ce projet consiste en un programme d’activité physique adaptée en réalité virtuelle – vélo connecté – chez les patients recevant un traitement antipsychotique, dans le cadre d’un premier épisode de schizophrénie.
Cette pratique régulière d’activité physique devrait permettre d’éviter l’apparition d’une prise de poids et d’un syndrome métabolique. On peut attendre un effet positif sur l’estime de soi, le fonctionnement général, la qualité de vie et l’observance au traitement antipsychotique.

Le projet IM-ZBULLE

Porté par un IPA de l’établissement Paul Guiraud en tant qu’investigateur principal et un IPA du GHU, Romain Perot, en tant que co-investigateur, ce projet va évaluer l’efficacité de la combinaison des techniques d’injection intramusculaire « Trajet en Z » (qui permet de maintenir le médicament dans le muscle) et « Bulle d’air » sur la diminution de la souffrance physique du patient adulte traité par Haloperidol Decanoate dont l'administration est douloureuse.

 

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.