Renforcement de l’accès gratuit aux soins en santé mentale pour les étudiants franciliens

@pixabay

Face à l’impact de la crise sanitaire sur la santé mentale des étudiants, l’Agence régionale de santé (ARS) et la région académique d’Île-de-France renforcent l’accès à une palette de dispositifs gratuits d’aide aux étudiants.

Qu’il s’agisse de dispositifs spécifiquement créés dans le contexte de la crise sanitaire, comme la plate-forme d’accompagnement psychologique santepsy.etudiant.gouv.fr, d’outils pérennes telle que la plate-forme Psy Île-de-France du GHU Paris psychiatrie & neurosciences, des dispositifs mis en place par des partenaires ou collectivités ainsi que les ressources mobilisées par les universités, l’objectif est d’en améliorer la compréhension et donc de faciliter l’accès aux soins.

L’accès des étudiants aux dispositifs de soutien peut être entravé par différentes facteurs : la méconnaissance de ces possibilités existantes, les freins à s’engager dans une démarche d’écoute ou de consultation, par des fausses représentations sur le coût éventuel à la charge de l’étudiant ou, encore, par un manque de lisibilité du parcours de soins.

Un nouveau dispositif

Pour éviter cela, l’ARS et la région académique ont conçu un outil destiné à détailler les modalités d’accès à l’ensemble des ressources, des supports de soutien gratuits et d’accès aux soins en santé mentale pour les étudiants franciliens.

Cette fiche ressources rassemble les actions existantes sur la région avec une description synthétique de chacune d’entre elles. Des liens sont disponibles et renvoient aux plates-formes Internet et téléphoniques ainsi qu’aux services de santé des universités. L’outil est disponible en deux versions : une version exhaustive destinée aux acteurs intervenant auprès des étudiants (enseignants, médecins non spécialisés en santé mentale, personnels des CROUS, etc.), et une version plus synthétique destinée à une large diffusion auprès des étudiants.

Les acteurs de la prévention et de la prise en charge permanente de la santé mentale des étudiants sont plus que jamais mobilisés. En lien avec les établissements de l’enseignement supérieur mais aussi directement sur les campus et au sein des Crous. A la fois pour accueillir les nouvelles demandes des étudiants et faciliter les articulations avec l’ensemble des modalités d’aide et d’accompagnement.

Pour en savoir plus, cliquer ici

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.