Ouverture d'une plate-forme de surveillance renforcée de l'activité psychiatrique

@pixabay

Depuis la mi-avril, une plate-forme a été mise en place par l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH), à la demande du ministère de la Santé. L'objectif est de recueillir des informations régulières afin de suivre l'impact de la pandémie sur le secteur psychiatrique.

Comme le précise la Fédération hospitalière de France (FHF) dans son communiqué du 27 avril, le ministère souhaite « avoir un suivi assez précis des tendances de l'activité en psychiatrie dans le cadre de la crise sanitaire en cours ».

Ce dispositif a été élaboré avec la Direction générale de l'offre de soins (DGOS), ainsi que les fédérations hospitalières. Deux fois par mois, les établissements volontaires devront envoyer leurs données d'activités vers l'ATIH. Cette dernière a d'ailleurs publié une fiche d'utilisation de la plate-forme.

Une note de Katia Julienne, directrice générale de la DGOS, explique que ces remontées « portent sur quelques agrégats relatifs à l'activité en psychiatrie adultes et enfants/adolescents : fils actives, taux d'occupation, nouveaux patients pris en charge », afin de disposer des tendances en temps réel.

Préparer les assises de la psychiatrie

Ces données permettront d'améliorer la visibilité sur les besoins en santé mentale, liés au Covid-19, et d'ajuster les solutions en conséquence. Les résultats de la plate-forme seront communiqués auprès des établissements volontaires, des professionnels de santé ainsi que des usagers.

La FHF indique aussi que ces données éclaireront « les travaux des futures Assises nationales de la psychiatrie et de la santé mentale annoncées par le Président de la République », prévues pour la fin juin.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.