Epidémies saisonnières : les recommandations à la filière pédiatrique

Epidémies saisonnières : les recommandations à la filière pédiatrique

@pixabay

Face à la montée des épidémies saisonnières qui annonce la période hivernale, le ministère des Solidarités et de la Santé publie une série de recommandations afin de pouvoir assurer au mieux la permanence et la continuité des soins critiques dans la filière pédiatrique. 

« La situation épidémiologique favorable du SARS-CoV-2, la levée des restrictions sur les transports internationaux, et la moins bonne application des mesures barrières vont permettre à nouveau la circulation virale du virus respiratoire syncytial (VRS) et du virus de la grippe dans les mois à venir. L’épidémie de bronchiolite pourrait être de grande ampleur compte tenu d’un déficit d’immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020», alerte le ministère de la Santé.

Pour pallier la situation, l'enjeu est de maintenir le modèle utilisé depuis le début de la crise sanitaire. Il comprend un pilotage territorial autour d'une gouvernance rassemblant les acteurs urbains et hospitaliers. Concernant le dépistage des virus hivernaux, le ministère informe que le Haut conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi. Ce dernier devra actualiser la stratégie de dépistage.

L'actualisation du Ror

Pour les pouvoirs publics, cette organisation devra s'appuyer sur la mise à jour régulière du Répertoire opérationnel des ressources (Ror). Notamment sur la capacité en réanimation, en surveillance continue ainsi que les possibilités de lits de réserve, en cas d'afflux de patients. La logistique de ce secteur vise à maintenir la permanence des activités, afin d'organiser de nouvelles déprogrammations et aussi envisager le déport de certaines activités, ou la possibilité de transfert. Différents paliers d'organisation seront déployés en fonction de la capacité et des déprogrammations de chaque structure. Ces différents degrés seront aussi modulés en fonction de la situation épidémique local.

En matière de ressources humaines, le ministère recommande que les capacités d'appui de la réserve sanitaire soient limitées. Il rappelle également les dispositions relatives à l'assouplissement des règles encadrant le cumul d'une pension retraite et d'une activité professionnelle.

Une check-list

Ces recommandations s'accompagnent d'une check-list. Elle permet de recenser les renforts possibles et d'anticiper les recrutements en fin de formation. Elle précise aussi les compétences attendues pour le maintien de bonnes pratiques. Cette liste contient en outre un volet sur le matériel et les équipements de protection individuelle. Chaque établissement doit se constituer un stock de sécurité de trois semaines de crises comprenant: masques chirurgicaux et FFP2, blouses, tabliers, gants, charlottes, lunettes. Concernant les outils utilisés en soins critiques pédiatriques, le ministère recommande aussi la constitution d'un stock de sécurité.

Pour en savoir plus : Check-list - Permanence et continuité des prises en charge des patients pédiatriques

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.