Les greffes d'organes se poursuivent en dépit de la crise

@pixabay

Les greffes et prélèvements d'organes reprennent dans les filières Covid négatives. Le caractère prioritaire de ces opérations permet de maintenir les conditions optimales de sécurité, afin que les procédures se déroulent le mieux possible. 

Au mois de mars 2021, le nombre de greffes, à partir de donneurs vivants, a atteint 474, contre 259 en mars 2020 et 509 en mars 2019. « Le nombre de transplantations revient progressivement à la normale grâce aux enseignements de l'année passée, des filières Covid négatives et à la mobilisation sans faille des professionnels de santé », précise l'Agence de la biomédecine dans ses recommandations de mars 2021.

Selon l'Agence, la crise sanitaire a eu un impact limité mais réel sur l'activité de greffe. L'organisme a donc décidé de poursuivre ses réunions bimensuelles avec un comité de suivi national. L'objectif étant de réaliser un point régulier sur la situation sanitaire et le niveau d'activité de greffe.

Les recommandations du HSCP

Le Haut conseil de la santé publique (HSCP) a par ailleurs actualisé ses recommandations datant du 15 avril. Elles concernent les délais de sécurisation des dons d'organes, de tissus de cellules en prenant en compte l'arrivée de variants du SARS-CoV-2.  

Pour les donneurs vivants, le HSCP propose un ajournement du don de deux semaines. Dans les cas d'urgence, le HCSP conseille de réaliser un prélèvement profond, en plus du naso-pharyngé, afin de détecter l'ARN du SARS-CoV-2. Les mêmes types de prélèvements sont recommandés pour les donneurs décédés à coeur battant. Pour les donneurs de tissus prélevés en morgue, le Haut conseil précise que ces prélèvements doivent être suspendus.

Pour en savoir plus : Avis du Haut conseil de la santé publique 

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.