Les conférences en ligne de l’Institut France Alzheimer

Volodia Tourtchine

« Comment mieux prendre en soin les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer ou de pathologie apparentée dans le contexte de la crise sanitaire ? » L’Institut France Alzheimer propose une série de webinaires de format court (30 min) afin d’apporter toutes les réponses aux questions que se posent les professionnels. Entretien avec Volodia Tourtchine, Responsable Formation de L’Institut France Alzheimer.

Pourquoi avoir choisi d’organiser ces conférences en ligne et comment avez-vous défini les thèmes ?

Comme tous les organismes du secteur, nous avons dû annuler toutes nos formations en présentiel dès le 17 mars 2020. Nous avons alors rapidement décidé de proposer des conférences en ligne pour soutenir les professionnels en nous adaptant à leurs besoins et à leurs contraintes. D’où le choix d’un format court de 30 minutes (20 minutes de présentation et 10 minutes de questions/réponses) et une programmation à 18 h 30. Nous avons aussi beaucoup échangé avec nos formateurs travaillant en Ehpad afin d’identifier les questions à traiter pour aider l’ensemble des professionnels exerçant auprès des personnes âgées. Les règles du confinement, la communication, les animations, la place des familles ont été les quatre premiers sujets traités. Trois autres conférences ont ensuite été proposées sur le travail de nuit, la fin de vie et nous avons terminé par une réflexion prospective sur la manière dont la crise sanitaire a interrogé les pratiques et les relations avec la personne atteinte de maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée. Ces conférences ont séduit un grand nombre de professionnels, des étudiants mais aussi des bénévoles, avec au total près de 500 personnes présentes.

L’Institut France Alzheimer va-t-il continuer de proposer des conférences en ligne après la crise sanitaire ?

Nous allons effectivement mettre en place des cycles de conférences gratuites une fois par mois à partir du second semestre 2020. Des thèmes intéressants nous ont été communiqués pendant la crise sanitaire, notamment au moment des évaluations. L’Institut a par ailleurs développé au fil des années des liens étroits avec les professionnels de santé et médico-sociaux. Par ailleurs, la majorité de nos formations « classiques » sont aussi transposables sous la forme de classes virtuelles en petits groupes. Seules les thématiques sur les approches corporelles semblent plus complexes à aborder. Notre prochain catalogue proposera donc des sessions exclusivement en classe virtuelle.

Les formations à distance permettent-elles de préserver l’importance du lien qui est cœur des métiers des champs sanitaire et médico-social ?

La classe virtuelle permet de retrouver de belles dynamiques de groupe dès lors que certaines règles sont respectées : un maximum de dix participants par exemple ou encore des formateurs à l’aise avec cette nouvelle modalité d’apprentissage. Je peux vous assurer qu’ils réussissent à repérer des mimiques ou à préserver une interactivité forte. La transmission et le partage, qui sont au fondement même de nos formations, sont bien présentes.

Les conférences disponibles

Comment adapter les règles du confinement institutionnel en Ehpad afin de limiter les troubles du comportement ?
Animateur : Vanessa Dupuy, neuropsychologue

Comment améliorer la communication avec les personnes malades dans le contexte du confinement ?
Animateur : Axel Dewald, neuropsychologue

Quelles animations proposer en Ehpad et à domicile pendant le confinement ?
Animateur : Hélène Rakotondrabe, animatrice et Axel Dewald, neuropsychologue

La difficile place des familles en Ehpad dans le contexte du confinement
Animateur : Vanessa Dupuy, neuropsychologue

Le travail de nuit en Ehpad : les professionnels à l’épreuve du confinement
Animateur : Judith Mollard-Pallacios, experte psychologue à l’Union France Alzheimer

Fin de vie et deuil dans le contexte de la crise sanitaire actuelle
Animateur : Marie de Hennezel, psychologue spécialiste de la fin de vie

Comment la crise sanitaire nous interroge dans nos pratiques et nos relations avec la personne atteinte de maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée ?
Animateur : Geneviève Demoures, Médecin psycho-gériatre, présidente de France Alzheimer Dordogne

 

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.