La fermeture de 20% des lits d’hôpitaux inquiète le secteur de l'aide aux personnes âgées

La fermeture de 20% des lits d’hôpitaux inquiète le secteur de l'aide aux personnes âgées

@pixabay

 L'Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA) alerte sur le manque de recrutement dans le secteur médical et médico-social qui a induit la fermeture de 20% des lits d'hôpitaux.

« La situation est la même dans l'aide aux personnes âgées : de nombreux services à domicile ne peuvent pas aider toutes les personnes qui le voudraient par manque de professionnels et nombre d'établissements pour personnes âgées ferment des places pour les mêmes raisons », constate l'AD-PA.

Si l'association nuance la responsabilité du gouvernement, précisant qu'il ne peut rattraper 20 ans de dérives étatiques en un seul mandat, elle pointe neanmoins les erreurs de l'administration actuelle qui «porte la lourde responsabilité d'avoir renoncé à la loi Grand âge et d'avoir présenté un projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022 qui n'apporte aucune réponse aux nombreux constats faits sur le sujet depuis 20 ans et tout particulièrement depuis le début du quinquennat».

Des efforts mieux ciblés

L'AD-PA admet que le Ségur a montré un effort certain notamment sur les augmentations salariales, mais estime que ces mesures doivent être étendues à l'ensemble des professionnels de l'aide aux personnes âgées. Dans l'immédiat, l'association appelle l'Etat à financer les formations courtes d'accès au secteur ainsi que de prolonger le dispositif ouvert, durant la crise. Ce dernier permettait de recruter d'autres professionnels, que les soignants, tels que des psychologues ou des animateurs de vie sociale. L'AD-PA demande l'augmentation de professionnels dans les établissements et à domicile en soulignant que «ce sont désormais les difficiles conditions de travail qui sont le frein essentiel aux recrutements dans le secteur et ce sont bien les pouvoirs publics qui en sont les principaux responsables».

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.