Maladie d'Alzheimer : moins d'un 1 Français sur 10 connaît les moyens de la prévenir

Maladie d'Alzheimer : moins d'un 1 Français sur 10 connaît les moyens de la prévenir

(@pixabay)

Si la maladie d’Alzheimer est de mieux en mieux connue des Français, des progrès restent à faire en matière de prévention. C'est ce que pointe, entre autres résultats, l'enquête IFOP présentée par la Fondation Médéric Alzheimer ce 21 septembre à l'occasion de la journée mondiale dédiée à la maladie.

97% des Français ont entendu parler de la maladie d'Alzheimer, les trois quarts d'entre eux en ont peur, mais seulement 35% se disent prêts à pratiquer une activité physique régulière pour la prévenir. Cette attitude paradoxale est l’un des enseignements majeurs de l’enquête IFOP «Opinions et perceptions des Français à l’égard de la prévention de la maladie d’Alzheimer» réalisée par la Fondation Médéric Alzheimer.

2,2 millions de Français atteints en 2050

En 2050, cette maladie chronique du vieillissement touchera plus de 2,2 millions de Français, et dans l'attente de traitements efficaces, l’espoir le plus réaliste réside aujourd’hui dans la prévention qui permet de rendre évitable la maladie dans 40% des cas. «Stimuler notre cerveau, le protéger des traumatismes et des toxines, préserver notre santé physique et métabolique mais aussi garder notre réseau relationnel aussi longtemps que possible nous aidera à accroître notre réserve cognitive et résister aux affres du temps», souligne Hélène Jacquemont, présidente de la Fondation.

La maladie neurodégénérative la mieux identifiée

La maladie d’Alzheimer apparaît comme la maladie neurodégénérative la mieux identifiée par les Français (devant la maladie de Parkinson). Ses principaux symptômes sont eux aussi bien connus, notamment les troubles de la mémoire. «En l’espace d’une trentaine d’années, la maladie d’Alzheimer s’est fortement ancrée dans l’imaginaire collectif national, confirme Frédéric Dabi, directeur général Opinion du Groupe Ifop. Elle est désormais connue par la quasi- totalité des Français et elle fait de plus en plus peur. Mais paradoxalement, les stratégies de prévention sont très largement méconnues du grand public».

Des stratégies de prévention méconnues

Si 90% des Français estiment qu’il s’agit d’une maladie incurable, moins d’un sur dix affirme connaître les moyens de prévention. Invités à attribuer une note entre 0 et 10 pour qualifier le sentiment que différentes pathologies peuvent être prévenues en adoptant certains comportements, ils n’attribuent en moyenne qu’une note de 4,7/10 à la maladie d’Alzheimer contre 5,9/10 aux cancers, 6,8/10 au diabète et aux maladies cardiovasculaires et 7,4/10 au Sida.

En termes de comportements, si la pratique d’une activité physique régulière, le rôle du sommeil et de la vie sociale sont assez largement perçus comme étant des facteurs de prévention, il n’en va pas de même pour l’alimentation et notamment le suivi d’un régime méditerranéen. À noter aussi que le sommeil et l’activité physique ne sont encore que partiellement reconnus dans les stratégies préventives en général. Moins d’un Français sur deux estime ainsi qu’il est déterminant de pratiquer une activité physique régulière pour prévenir la survenue de différentes pathologies.

alzheimer 2021

Pour en savoir plus : 
Rapport Opinions et perceptions des Français à l’égard de la prévention de la maladie d’Alzheimer

Infographie Maladie d’Alzheimer et prévention : quelles représentations des Français ?

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.