Le CH de Cornouaille s'engage pour le don d'organes !

Le centre hospitalier de Cornouaille Quimper-Concarneau s'associe à la campagne de communication de l'Agence de biomédecine à l'occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et de tissus, organisée ce 22 juin. Un événement annuel qui célèbre son 20e anniversaire.

« Un lien qui nous unit tous», telle est la nouvelle signature de cette journée 2020. Avec pour objectif d’ancrer le don d’organes dans une autre perspective et de valoriser davantage tous les acteurs mobilisés au quotidien sur ce sujet. Cette campagne est aussi l’occasion, comme tous les ans, de diffuser la connaissance de la loi auprès de toutes les populations.

Sensibiliser le public et les professionnels de santé

Entres autres actions menées pour marquer cette journée, la Coordination hospitalière des prélèvements d'organes et de tissus (CHPOT) de l'établissement, sous la responsabilité médicale du Dr Serge Renault, a organisé une exposition d’affiches réalisées en partenariat avec l’IUT de Quimper, afin de sensibiliser le public et les professionnels de santé sur le thème du don d'organe et de tissus.

Le rôle de la CHPOT est d’identifier des patients potentiels donneurs, de faciliter l’abord et le suivi des proches, de participer aux prélèvements d’organes et de tissus, d’éduquer les personnels en les sensibilisant au don d’organes et de collaborer avec les hôpitaux du territoire dans le cadre d’un réseau.

Un rappel des principes relatifs au don d'organes

Un temps d’échanges sur l’intérêt du don a par ailleurs été organisé avec la presse locale en présence de Claude Bodier, président de l’Association France Rein Cornouaille. Au cours de cette rencontre, les principes relatifs au don d’organes et de tissus ont été rappelés. A savoir : gratuité, anonymat et consentement présumé. Pour rappel, on compte aujourd'hui moins de 6000 donneurs en France, 500 en Bretagne.

Valoriser les personnels impliqués et les partenaires

Le CH de Cornouaille Quimper-Concarneau a souhaité mettre en en lumière sa communication en interne et en externe en affichant le lien avec les personnels des services cibles (urgences, réanimation, bloc opératoire –anesthésistes, chirurgiens et infirmiers– laboratoire, imagerie, chambre mortuaire) et ses partenaires dont l’Association France Rein Cornouaille ainsi que les donneurs et leurs proches.

Illustrant cette mobilisation, les affiches réalisées avec le concours de l’IUT (2ème année-Gestion des Entreprises et des Administrations) sont exposées dans le hall du centre hospitalier de Cornouaille – site de Quimper, afin de sensibiliser les usagers et les professionnels de santé sur ce thème.

affiche 1 don organes

Le CH de Cornouaille est autorisé, depuis 1992, à prélever des organes. Ainsi, en 2019, 24 organes ont été prélevés. Soit : 13 reins, 5 foies, 1 pancréas, 4 cœurs, 1 bi-poumons. Fait rare méritant d’être souligné, aucun refus n’a été opposé à l’équipe de la Coordination.

Que dit la loi sur le don d'organes?
En France, il n’existe pas de registre du oui.
Au nom de la solidarité nationale, c'est le principe du consentement présumé qui a été choisi. La loi indique que nous sommes tous donneurs d’organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé.
Si vous ne souhaitez pas donner vos organes et tissus:
Le principal moyen pour vous opposer au prélèvement de vos organes et tissus après la mort est de vous inscrire sur le registre national des refus.
Sinon, vous pouvez également faire valoir votre refus par écrit et confier ce document daté et signé à un proche. En cas d’impossibilité d’écrire et de signer vous-même ce document, deux témoins pourront attester que le document rédigé par une tierce personne correspond bien à l’expression de votre souhait.
Enfin, vous pouvez communiquer oralement votre opposition à vos proches qui devront en attester auprès de l'équipe médicale. Une retranscription écrite mentionnant les circonstances de l’expression de votre refus de votre vivant devra être faite par les proches ou l’équipe médicale. Elle devra être datée et signée par vos proches et par l’équipe médicale et sera conservée dans le dossier médical.

Pour en savoir plus : www.dondorganes.fr

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.