Présentation de la deuxième feuille de route santé sexuelle 2021-2024

Présentation de la deuxième feuille de route santé sexuelle 2021-2024

La gratuité de la contraception pour les femmes jusqu’à l'âge de 25 ans est l'une des mesures du PLFSS 2022 (@pixabay)

Le ministère des Solidarités et de la Santé a présenté la deuxième feuille de route 2021-2024 de mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Santé Sexuelle, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida le 1er décembre.

Pas moins de 30 actions et 7 déclinaisons ultra-marines sont détaillées dans la feuille de route santé sexuelle "pour se donner dans les trois ans qui viennent les moyens de répondre aux enjeux prioritaires de santé publique en matière de santé sexuelle". C'est en 2017 que la France s’est dotée d’une Stratégie Nationale de Santé Sexuelle (SNSS), intégrée à la Stratégie nationale de santé 2018-2022 avec parmi ses objectifs l’éradication de l’épidémie de VIH/Sida à l’horizon 2030. La SNSS affirme également l’impératif d’évolution des représentations sociales liées à l’identité de genre, l’orientation sexuelle ou le statut sérologique, et la lutte résolue contre les violences sexistes et sexuelles.
En matière de lutte contre le VIH et les IST, de nombreux progrès ont été enregistrés suite à la première feuille de route 2018-2020 : déploiement de l’expérimentation de centres de santé sexuelle d’approche communautaire, élargissement de la primo-prescription de la PrEP aux médecins en ville, renforcement de l’information des jeunes et de la formation des professionnels...

Quatre enjeux majeurs

Issue des propositions du comité national de pilotage, pluriel et interministériel, composé de 41 membres placés sous la présidence du Pr. François Dabis, la seconde feuille de route 2021-2024 approfondit l’ambition avec 30 actions prioritaires et 7 déclinaisons adaptées aux territoires ultra-marins qui permettront dans les trois prochaines années de :

- Renforcer la lutte contre les infections par le VIH, les IST et les hépatites en faisant un pas décisif dans la diversification de l’accès au dépistage et aux outils de prévention ;

- Poursuivre l’information, la promotion et la formation à la santé sexuelle dans tous les milieux, en agissant en profondeur sur la perception de la santé sexuelle et en favorisant l’égalité de genre et la lutte contre les discriminations et les violences sexuelles ;

- Accroître l’offre en santé sexuelle en la rendant plus accessible et plus lisible pour nos concitoyens en s’appuyant sur les réseaux de professionnels de santé de premier recours et les structures de prévention ;

- Faire de la proximité un principe d’action et adapter en conséquences les modes d'action aux spécificités des territoires, notamment ultramarins, ainsi qu’aux besoins des personnes vulnérables et éloignées du système de santé.

Certaines mesures répondant à ces objectifs ont été déjà votées dans le cadre du Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022, comme la généralisation de l’accès aux laboratoires de biologie médicale pour un test de dépistage du VIH sans ordonnance et sans frais ; la gratuité de la contraception pour les femmes jusqu’à 25 ans et l’extension de la consultation longue santé sexuelle accessible sans frais à tous les jeunes jusqu’à 25 ans.

Pour Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, « le contexte de crise sanitaire que nous vivons ne doit pas, et je le réaffirme de nouveau avec force, nous faire oublier la lutte contre le VIH et les IST, et la promotion des droits sexuels et reproductifs. Plus que jamais, l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur l’accès à la santé et au dépistage doit appeler notre vigilance et notre volontarisme pour que la prévention, le dépistage et la prise en charge précoce de l’infection par le VIH et des IST restent accessibles à toutes et tous, en France comme à l’international dans un contexte ou nous disposons des moyens pour mettre un terme à l’épidémie du VIH, qui est un accélérateur des mutations de la Covid".

En savoir plus

 

 

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.