Olivier Véran annonce la revalorisation en décembre des salaires des aides-soignants

A l’occasion de la Journée internationale des aides-soignants, le ministre des Solidarités et de la Santé leur rend hommage et rappelle les engagements pris auprès de la profession dans le cadre du Ségur de la santé.

Olivier Véran a tenu à saluer et à remercier les aides-soignants mobilisés dans les établissements de santé et les Ehpad et a souligné la reconnaissance de leur engagement dans le cadre du Ségur de la santé avec notamment une revalorisation salariale dès cette fin d’année 2020.

« Nous avons plus que jamais besoin des aides-soignants. Parce que dans la crise ils ont été aux côtés de nos malades et de nos aînés, a-t-il souligné, dans un communiqué diffusé ce 26 novembre. Parce que nous faisons face à un défi: la prise en charge d’un nombre de plus en plus important de nos concitoyens âgés et en perte d’autonomie. C’est pourquoi le Ségur de la santé était adressé tout particulièrement aux aides-soignants : augmenter leur salaire, améliorer leurs conditions de travail en investissant dans leurs établissements et dans leur matériel du quotidien, augmenter leur effectifs et le nombre de jeunes aides-soignants formés – voici ce que nous mettons en place, tant pour reconnaître leur engagement aujourd’hui que pour susciter les vocations de demain».

+183 euros nets par mois dès le mois de décembre 2020

Les négociations du Ségur de la santé ont ainsi permis d’aboutir à un accord majoritaire avec les organisations syndicales représentatives de la fonction publique hospitalière, prévoyant la revalorisation salariale de près de 2 millions de professionnels de santé dont 400.000 aides-soignants dans les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux. Ces derniers percevront ainsi une revalorisation de 183 euros nets par mois dès le mois de décembre 2020.

L’accord relatif aux personnels de la fonction publique hospitalière prévoyait une revalorisation de l’ensemble des personnels du secteur public de 183 euros nets mensuels en deux phases : un complément de traitement indiciaire (CTI) de 93 euros au 1er septembre 2020 puis de 90 euros au 1er mars 2021. La seconde tranche du CTI de 90 euros net mensuels sera anticipée et versée dès le 1er décembre 2020 à l’ensemble des personnels des établissements de santé et EHPAD publics pour reconnaître leur engagement sans faille dans la crise sanitaire.

Le doublement des capacités de formation d'ici 2025

Le ministre des Solidarités et de la Santé s’est du reste engagé durant la Ségur à une augmentation importante des capacités de formation paramédicale avec notamment un doublement des capacités de formation pour les aides-soignants d’ici 2025.
Le gouvernement a également prévu le recrutement de 15 000 soignants dans les hôpitaux dont des aides-soignants afin de soutenir et renforcer les équipes particulièrement mobilisées dans les prises en charges.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.