A Valenciennes, organisation du prélèvement Covid chez les plus démunis

@pixabay

"Le Covid-19 n’a pas de frontière et ne fait aucune différence : nous sommes tous égaux devant la pandémie. Les personnes en situation de précarité sont également contaminées". C’est pour cela que l’équipe mobile Rimbaud du centre hospitalier de Valenciennes, réalise depuis plusieurs jours des maraudes afin de pratiquer des prélèvements naso-pharyngé sur les personnes en situation de précarité. 

Une équipe de 7 infimier(e)s d’Etat a été formée au CH de Valenciennes afin de réaliser des tests fiables et d’élargir le spectre des personnes dépistées. Elle intervient notamment auprès des personnes sans domiciles fixes.

L’objectif est d’identifier et d’isoler les malades éventuels, de les soigner et ainsi de briser la chaine de transmission de ce virus. Le principe d’universalité d’accès au soin, pilier du service public de santé, trouve ici une expression hors les murs de l’hôpital.


À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.