« L'enfant visiteur en réanimation »: l'initiative du CH de Mâcon couronnée par le Prix des Valeurs Hospitalières 2019 de l’ADH

De gauche à droite : Estelle LUCAS, directrice adjointe chargée des affaires financières et Martine MONTBARBON, cadre de santé du service de réanimation du CH de Mâcon, Vincent PREVOTEAU, président de l'ADH et Christine GIRIER DIEBOLT, directrice du CH de Saint-Gaudens

Autoriser et accompagner la visite des enfants à un proche hospitalisé au Service de Réanimation Polyvalente, tel est l'objectif du dispositif mis en place par les équipes du centre hospitalier de Mâcon. Un projet récompensé dans la catégorie "Usagers" par le Prix des Valeurs Hospitalières 2019 décerné par l'Association des directrices et directeurs d'hôpital (ADH).

Avant la mise en œuvre de ce projet, la visite des enfants de moins de 15 ans dans le service de réanimation était interdite. L’interpellation d’une famille a constitué l’élément déclencheur et réinterrogé les pratiques du service. Car si les besoins spécifiques des enfants nécessitent d’être pris en compte, l’âge ne doit pas être un facteur discriminant. Selon l’avis des pédopsychiatres, le silence amplifie le désarroi de l’enfant qui perçoit la réalité de l’hospitalisation même si celle-ci n’est pas évoquée. Son imagination risque alors de reconstruire un univers au moins aussi traumatisant que la réalité elle-même.

Bienvenue dans le service aux visiteurs de moins de 15 ans

Aujourd'hui, la visite des enfants fait partie du quotidien du service. Depuis 2014, environ 250 très jeunes visiteurs ont été accueillis en réanimation. Un cahier de suivi permet de recenser leurs différentes visites, certains étant amenés à revenir à plusieurs reprises pour accompagner un proche hospitalisé. Bilan : l’accueil des enfants s'est révélé à la fois bénéfique pour eux, pour les patients visités et pour leurs accompagnants.
La mise en œuvre de ce projet a permis d’accompagner ces enfants à vivre leur visite le mieux possible. La rédaction d’un protocole ainsi que la mise en place d’outils et de formations a permis d’aider les soignants dans cette prise en charge. L’enjeu étant de personnaliser cette approche en respectant la sensibilité de l’enfant avec un discours simple et honnête adapté à son âge et à sa situation. Un livret d’accueil destiné aux jeunes visiteurs a ainsi été conçu dans cette idée afin de préparer la visite.

Un protocole d’accueil bien étudié

L’équipe du service de réanimation informe désormais les patients et les familles concernées que les visites des enfants sont autorisées. Un rendez-vous avec l’enfant et un entretien d’accueil sont systématiquement réalisés. Cet entretien d’accueil a lieu avec l’enfant et son accompagnant, le médecin et l’infirmier référent du patient. Une pièce du service y est désormais dédiée. Après l’entretien d’accueil, le médecin et l’infirmier accompagnent l’enfant dans la chambre et le revoient à la sortie. Si cela est nécessaire, ils prévoient un soutien psychologique et planifient les visites suivantes.
Cette initiative permet de maintenir le lien physique entre l’enfant et son proche et donne du sens aux soins. Elle renforce le lien de confiance entre l’enfant et son accompagnant et l’équipe soignante. Elle diminue le stress du jeune visiteur qui reçoit des informations adaptées à son âge, ainsi que le risque de deuil pathologique.
Un projet coopératif par une équipe pluridisciplinaire
Ce projet a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire constitué d’un médecin, trois infirmières, deux aides-soignantes ainsi que la cadre du service de réanimation. L’ensemble du service a été associé à la démarche via un questionnaire.

Bientôt un accueil personnalisé pour les visiteurs adolescents

D’autres professionnels du centre hospitalier de Mâcon ont également participé à la mise en œuvre de ce projet : le chef de service du service de pédopsychiatrie ainsi qu’une des psychologues de la maternité et la cadre de santé en néonatologie ont apporté leur éclairage quant aux besoins spécifiques des enfants accueillis.
Par ailleurs, ce dispositif est aussi bénéfique aux soignants du service de réanimation du Centre Hospitalier de Mâcon. Touchées par cette initiative, les familles sont reconnaissantes et leurs remerciements augmentent le sentiment de satisfaction des soignants. Un tel partenariat crée une dynamique d’équipe. L’accueil des enfants devient alors un élément fédérateur au lieu de rester une source de crispation.

L’objectif visé est aujourd’hui atteint. A savoir : faciliter l’accès aux secteurs d’hospitalisation pour l’entourage et offrir à l’ensemble des usagers et tout particulièrement aux plus jeunes un accueil personnalisé et un soutien particulier dans les situations qui l’exigent. Et les résultats sont inspirants. L’enjeu est désormais d’adapter cette démarche aux adolescents, en créant par exemple un livret dédié à cette tranche d’âge, de type bande dessinée…

À lire aussi