Stimuler la formation à la médecine digitale, un accélérateur de la santé connectée

Stimuler la formation à la médecine digitale, un accélérateur de la santé connectée

@pixabay

Avec la crise sanitaire, la télémédecine est devenue un outil important de l'arsenal médical, complémentaire à l'exercice en présentiel. Afin d'en tirer tout le potentiel, la Société française de santé digitale (SFSD) propose de déployer des formations autour de ce dispositif.

« La télémédecine n’a pas vocation à remplacer la relation de proximité entre le professionnel de santé et son patient, mais à l’enrichir et la compléter au bénéfice commun », explique la SFSD, dans un communiqué publié fin avril. La télémédecine a pour objectif de faciliter la prise en charge ainsi que le suivi des patients qui accèdent difficilement à leur praticien.

Une maîtrise relative

Bien que la Covid-19 ait démontré les avantages d'une pratique numérique, « elle a également souligné un hiatus entre son potentiel et la perception des soignants, qui n’imaginent pas nécessairement l’inscrire durablement dans leur exercice, une fois la crise sanitaire passée », précise l'association. 

Pour la SFSD, la principale raison de cette maîtrise hétérogène vient d'une méconnaissance de l'outil, ainsi que de sa diversité de solutions et de possibilités d'accompagnement. Cela renvoie à un manque de formation de la part des professionnels de santé.

« Stimuler et accompagner la formation à la médecine digitale »

L'organisme précise que « la e-santé et ses déclinaisons ne sont que très peu abordées en formation continue », ce qui freine la prise de contrôle par les soignants. Elle invite donc les facultés de médecine à étoffer l'offre d'enseignements, de la formation initiale jusqu'à la formation continue. « Afin d’accélérer le passage de la France vers une santé connectée », l'association met à disposition son expertise, son réseau ainsi que ses propres dispositifs d'apprentissage.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

À propos de la SFSD
La Société Française de Santé Digitale (SFSD), présidée par le Pr Nathalie Salles et Mme Lydie Canipela, pour objectif de promouvoir un usage humaniste et responsable de la télésanté dans tous ses champs : télémédecine, outils et objets connectés, intelligence artificielle, éthique, formation, information et protection des données. La SFSD, membre du conseil du numérique en santé est force de proposition au sein des différents groupes de travail et en particulier celui concernant l’éthique.

 

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.