«Promouvoir cette ébullition d'idées et cette multitude d'actions qui font la force et la qualité de l'hôpital public», Sophie Beaupère, vice-présidente de l'ADH

Sophie Beaupère, vice-présidente de l'ADH lors de la Journée Ethique, le 15 novembre 2019

Quels sont la place et le rôle de l’hôpital dans le domaine de la prévention? Tel était le thème de la deuxième journée éthique organisée le 15 novembre 2019 par l’Association des directrices et directeurs d’hôpital (ADH). Sophie Beaupère, vice-présidente de l’ADH en charge des questions «Ethique et Valeurs», en est l’une des instigatrices. Elle en explique les enjeux…

Pourquoi l’organisation de ces journées éthiques?

Les valeurs que porte l’ADH s’inscrivent dans celles du service public: l’hôpital et ceux qui l’administrent et y travaillent sont au service de la population avec la volonté de délivrer, en toute égalité, des soins de qualité accessibles à tous. Une mission simple en apparence mais difficile à réaliser dans un environnement contraint, en faisant face au vieillissement de la population, à l’augmentation du coût des médicaments et aux problèmes de démographie médicale. Arriver dans ce contexte à mettre en œuvre cette mission et ces valeurs demande aujourd’hui une véritable force d’engagement.
Pour pouvoir mieux défendre ces valeurs, il nous a semblé utile de nous inscrire dans le concret et de valoriser les expériences réalisées par les établissements. C’est l’objet de ces journées nationales éthiques ainsi que du prix ADH des valeurs hospitalières que nous avons mis en place il y a quelques années. Celui-ci récompense les meilleures initiatives et actions innovantes dans ce domaine. Cela nous paraît essentiel pour promouvoir cette ébullition d’idées et cette multitude d’actions qui naissent sur le terrain et font la force et la qualité de l’hôpital public.

Sophie Beaupère, vice-présidente de l'ADH explique le choix de cette Journée Ethique 

Comment se sont mises en place ces journées?

Le principe de ces journées est né de la volonté de s’interroger sur les enjeux éthiques qui s’intègrent à notre mission à travers des échanges de réflexion et autour de cas pratiques qui se posent dans le milieu hospitalier. Questions de financement, d’organisation, de cadre juridique: l’idée, à travers les ateliers proposés, est de permettre aux responsables hospitaliers de prendre du recul par rapport à un certain nombre de situations et de réfléchir à leur pratique de manière ouverte et collégiale avec d’autres professionnels de santé mais aussi avec des philosophes et autres spécialistes des ressources humaines et sociales. Une manière de prendre de la hauteur et d’ouvrir le débat…

Pourquoi avoir choisi précisément le thème de la prévention?

La prévention est aujourd’hui un axe prioritaire de la mission des hôpitaux et qui pose des enjeux éthiques. Les actions de prévention interrogent sur des questions cruciales telles: le degré d’information de la population, l’utilisation des données de santé, le caractère parfois normatif des actions de prévention et bien entendu les fortes contraintes liées au financement.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.