En route pour l'Espace Numérique de Santé !

Lors d’un webinaire organisé par le magazine DSIH, Dominique Pon, responsable ministériel au numérique en santé s'est ouvert sur les grands projets en déploiement sur 2021 et 2022 parmi lesquels le lancement de l’Espace numérique de Santé (ENS). 

« Nous sommes en train d’écrire collectivement une page de la e-santé en France», lance Dominique Pon, en introduction du webinaire organisé par DSIH le 28 janvier. Certes, 2020, cela a été 1 consultation médicale sur 4 effectuée à distance, un taux de téléconsultations multiplié par 45 pour Doctolib. Mais la e-Santé ne se résume pas seulement aux rendez-vous distanciés ou à l'application TousAntiCovid, relève le responsable ministériel. D'autres projets numériques ont été initiés par le gouvernement.

Dominique Pon prend en exemple le cas des fichiers SI-DEP. Un serveur rassemblant toutes les données des tests PCR et antigéniques de tout le territoire. Cette plate-forme est accessible par n'importe quel laboratoire ou structure autorisée à pratiquer le diagnostic du Covid-19. Ce qui permet de mettre à jour le nombre de personnes infectées.

Ce projet unique en Europe, résulte de la coopération de l'AP-HP, de l’État français et d'industriels, spécialisés dans le secteur de l'informatique hospitalier. Cette cohésion a permis de développer ce dispositif en l'espace de seulement un mois.

Un carnet de santé numérique pour chaque citoyen

« La Covid-19 a tout accéléré, le numérique en santé est devenu un sujet grand public, mais aussi politique». Une dynamique qui a permis à l'Agence du numérique en santé (ANS) de respecter la feuille de route «Accélérer le virage numérique en santé»**. L’objectif est de lancer l’Espace numérique de Santé (ENS), d’ici janvier 2022. Un carnet de santé numérique, ouvert à la naissance de chaque citoyen.

Pour lancer ce projet, l'ANS doit d'abord aider à construire une interopérabilité sécurisée. Une compatibilité entre tous les équipements, logiciels et logistiques hospitalières. Le partage d'informations de santé serait ainsi simplifié et accéléré. Dans le cadre du Ségur de la Santé, 4 services informatiques ont été déployés en priorité. Afin de développer cette interopérabilité, ces outils vont être généralisés aux établissements de santé, durant les 12 à 18 mois.

MS Santé, est une messagerie sécurisée permettant d'échanger les informations médicales. Professionnels de santé et patients y auront accès. L’enjeu étant d'améliorer la relation patient-médecin et la communication interprofessionnelle du secteur de la santé.

PRO Santé Connect est un logiciel destiné à la réduction des risques de fuite d’informations. Lancé en septembre 2019, ce dispositif est devenu un standard d'authentification sécurisé pour les agents de soins.

Les deux derniers services permettront de développer l'ENS. D'une part, un Identifiant national de santé (INS), un matricule unique évitant les erreurs d'authentification de patients. D'autre part, un logiciel permettant d'accéder au Dossier médical partagé (DMP) de chaque patient, appelé Connecteur DMP. Ce service facilitant l'échange dossier entre professionnels.

Faire rentrer la e-santé dans chaque maison française

Ces 4 dispositifs permettront un accès à l’ENS, dès le 1er janvier 2022, pour tous les Français. Chaque citoyen sera alors doté d'une plate-forme personnelle, avec la possibilité de stocker des données de santé, de les partager, donner son consentement pour des procédures… Ce profil sera ouvert dès la naissance.

Dominique Pon rappelle que ce projet est approuvé «majoritairement» par les Français, d'après les sondages et enquêtes menées. Une première expérimentation sera réalisée sur 1 à 3 millions de personnes, durant le second semestre 2021.

Le responsable ministériel précise que le dispositif sera déployé sous la supervision de la Commission de l'informatique et des libertés. Afin de respecter le consentement de chacun, tous les citoyens recevront, au mois de décembre, un mail informant de l'ouverture de l'ENS, avec la possibilité de s'y opposer.

Pour en savoir plus :

Visionner le webinaire

La feuille de route "Accélérer le virage numérique en santé"

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.