62% des patients chroniques ont peur des effets indésirables des vaccins

@pixabay

Carenity, la première plate-forme sociale mondiale dédiée aux malades chroniques, publie une enquête* pointant la faible accessibilité aux vaccins des patients souffrant de maladies chroniques.

« 71% des patients chroniques se sentent vulnérables face à la Covid-19 », relève entre autres résultats l'enquête menée par plate-forme Carenity. Cette étude « met en lumière l'angoisse des plus fragiles face au risque accru de contaminations, mais aussi leurs craintes concernant la vaccination, alors que 52 % d'entre eux sont prioritaires », précise la plate-forme dans son communiqué du 16 avril.

L'apparition de variants  à la contagiosité élevée est notamment présenté comme l'un des principaux "facteurs d'angoisse" de contraction du virus. Parmi les 76% des participants qui se considèrent comme personnes à risque, la moitié à adopté des précautions supplémentaires à celles recommandées par le Gouvernement. À ce jour, seulement 32% des patients chroniques interrogés ont été vaccinés.

La peur des effets secondaires des vaccins

Plus de deux tiers des patients interrogés (76%) ont peur de la vaccination en raison de leur pathologie. 62%  ont peur des effets secondaires des vaccins, et tout particulièrement celui d'AstraZeneca. 

Le fait que les effets des vaccins à long terme ne soient «pas connus», le développement et la mise sur le marché très rapides des vaccins ne sont pas pour eux des facteurs rassurants. « Ce sont des vaccins expérimentaux sur lesquels nous n'avons aucun recul » est-il relevé entre autres réflexions.

Malgré cette réticence, ces patients chroniques continuent de s'informer des avancées de la campagne ainsi que des décisions gouvernementales. Plus de la moitié (52%) considèrent être assez informés sur le sujet, à l'échelle nationale et 61% en région.

La crainte du Covid-19 à long terme

L'une des craintes, révélée par l'enquête, concerne le Covid long. Carenity pense que cette forme du virus peut devenir une maladie aux symptômes et à l'évolution fluctuants. « 1 patient sur 100 va éprouver des symptômes sur le long terme après une Covid-19 », informa la plate-forme. Et de préciser que ces formes longues engendrent des conséquences sur l'état de santé global du patient qui peut évoluer en maladie chronique, d'après les données publiées dans le Journal of the American Medical Association (JAMA). Une étude de The Lancet est également mise en avant.

En conséquence, Carenity constitue une cohorte de patients « Covid long ». Le but est de suivre sur le long cours leurs symptômes, l'intensité et la durée des manifestations, leur qualité de vie et les prises en charge proposées.

Pour en savoir plus : Carenity.com

*Cette enquête a été menée sur un échantillon de 1707 personnes avec une moyenne d'âge de 59 ans 

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.