Une imprimante 3D au bénéfice de la rééducation des patients

L’imprimante 3 D permet de diversifier les possibilités de l’ergothérapeute et se révèle plus économique en consommables.

Deux ergothérapeutes respectivement en Soins de Suite et Réadaptation gériatrique et en Médecine Physique et Réadaptation au Groupe Hospitalier du Havre ont présenté à la commission des projets innovants (1) un dossier d’équipement en imprimante 3D au bénéfice de la rééducation des patients. Leur projet ayant été retenu, le plateau technique de rééducation du pavillon Soret à l’hôpital Flaubert bénéficie de cette installation innovante.

Installée en septembre dernier, l’imprimante permet de fabriquer des objets à partir d’une modélisation 3D créée sur ordinateur. Un filament de matière thermoplastique fondu est déposé couche par couche créant un objet, préalablement dessiné dans un logiciel de Conception assistée par ordinateur (CAO). Ces pièces deviennent alors des aides techniques adaptés aux besoins des patients.
L’objectif des ergothérapeutes vise en effet à permettre aux personnes de réaliser le plus d’actions possibles par elles-mêmes dans la vie courante grâce à ces objets. Il peut par exemple s’agir de grossir le manche d’une fourchette ou d’un stylo pour mieux la/le saisir, de réaliser une pièce permettant d’ouvrir les bouteilles ou encore de confectionner un porte-verre pour le tenir plus facilement, …
Les objets peuvent également servir à stimuler les fonctions cognitives comme un faux tournevis à encastrer correctement pour fixer de faux boulons.
Ces objets gris et noirs, réalistes sans être dangereux et adaptés au public adulte, sont particulièrement appréciés des patients.

3dok

Pour rappel, la mission de l’ergothérapeute
Il intervient tout au long du processus de rééducation, de réadaptation et de réinsertion des personnes en situation de handicap pour développer leur autonomie.
Il répond aux problèmes pratiques qui se posent à la personne, en termes de positionnement, d’installation et de confort et il préconise les aides techniques les plus adaptées au déplacement, à l’alimentation, à la sécurité … pour favoriser son intégration dans son milieu de vie.
En phase de rééducation, la prise en charge est tournée vers l’amélioration des fonctions déficitaires par des bilans (ostéoarticulaires, musculaires, de sensibilité, cognitifs) puis par un programme de rééducation (mises en situation, activités analytiques,…).
En phase de réadaptation et de réinsertion, la prise en charge est tournée vers la reprise d’activité. L’expérimentation de situations réelles de la vie quotidienne conduit à rechercher des compensations et à les développer par l’entraînement. L’ergothérapeute participe au choix du matériel médical nécessaire en lien avec les fournisseurs et la famille, suit les projets d’aménagement et conseille en aide technique…

1 - Le concours interne au GHH sur les projets innovants est organisé par la Direction Générale et la Présidence de la Commission Médicale d’Etablissement, en collaboration avec les ingénieurs biomédicaux.

Contact
GHT Estuaire de la Seine
Centre hospitalier du Havre 
55 bis rue Gustave Flaubert - BP24 - 76083 Le Havre Cedex
Téléphone : 02 32 73 32 32

 

 

À lire aussi

L'actu du GHT