Hôpital numérique : Lifen lève 20 millions d’euros pour mettre la technologie au service de la coordination médicale

Créée en 2015, Lifen a permis le partage de plus de 3 millions de documents médicaux auprès de plus de 70 000 praticiens

Inscrite dans le sillage de la transformation numérique initié par «Ma Santé 2022», Lifen est une plateforme de communication médicale permettant aux établissements de santé et aux praticiens libéraux d’échanger des données en toute sécurité. Cette levée de fonds a pour but d'accélérer le déploiement de ces solutions auprès de tous les professionnels de santé. Le tour de table a été mené par Partech, avec Idinvest Partners et Majycc eSanté Invest. Les investisseurs historiques Serena et Daphni ont également participé.

Inscrire la coordination médicale dans l’ère numérique

La coordination entre professionnels de santé demeure un problème majeur de l'écosystème de santé en France, entraînant des actes redondants ou inutiles et impactant le temps médical. Dans ce contexte, Lifen a pour ambition de créer des solutions numériques facilitant la transmission et la consultation des données médicales en toute sécurité. Cette vision participe à l’effort de transformation numérique des professionnels de santé initié par le programme gouvernemental “Ma Santé 2022”. Et cette transformation passe notamment par le déploiement de MSSanté (solution de messagerie pour les praticiens lancée par l’ASIP Santé). Lifen y participe activement et représente plus de 50% des échanges de comptes rendus médicaux dans 5 régions françaises.
Les dysfonctionnements dans la coordination médicale concernent tous les professionnels de santé. Pour cette raison, Lifen a créé des solutions s’adressant aussi bien aux établissements de santé qu’aux praticiens libéraux.

Des solutions pour gagner en interopérabilité

Pour les établissements, la problématique principale est d’assurer une cohérence du parcours de soin en améliorant la communication ville-hôpital. Les projets au sein des établissements sont nombreux à être lancés mais les résultats ne sont pas toujours au rendez-vous à cause du manque d’interopérabilité et de la lenteur de mise en place. Pour résoudre cette question, Lifen a créé une solution d’envoi de comptes rendus médicaux interopérable avec 100% des DPI (Dossier Patient Informatisé). Son installation ne prend que quelques jours et permet d’obtenir des résultats immédiats. Cela a mené tous les établissements ayant effectué un pilote à généraliser la solution. Le bénéfice pour les établissements est de pouvoir diviser par 3 les budgets postaux et faire économiser une heure de traitement quotidien par secrétaire médical.
« La solution Lifen est conçue pour aider tous les établissements de santé dans leur transformation numérique. Nous sommes heureux d’accompagner des établissements majeurs de l'écosystème de santé comme les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, le CHU d’Angers, les centres hospitaliers de la Côte basque, Libourne, Arras, Nord Essone ou encore le groupe Ramsay Général de Santé, déclare Franck Le Ouay, CEO de Lifen. En 2019, nous estimons que plus de 3 millions d’euros seront économisés par les établissements qui utilisent Lifen. Pour les praticiens libéraux, une solution universelle de communication médicale a été développée. Le temps gagné grâce à son utilisation représentera l’équivalent de 300 000 consultations en 2019.»

founders lifen 450x338
Etienne Depaulis, Franck Le Ouay, Alexandre Huckert, fondateurs de Lifen

La sécurité des données santé au cœur des priorités

Les nouveaux investisseurs y trouvent un sérieux intérêt. «La digitalisation des établissements de santé et des pratiques de la médecine figurent parmi les grands thèmes d’investissement de Partech. Nous avons décidé d’investir dans Lifen car c’est la pierre angulaire de la communication des données médicales, tant du point de vue de la sécurité que de la simplicité et de l’efficacité des usages», explique Jean-Marc Patouillaud, Managing Partner chez Partech.

Pour permettre une transformation efficiente et sécurisée de la communication médicale, Lifen a toujours placé la sécurité et la protection des données au coeur de ses solutions. Lifen assure une sécurisation conforme aux standards internationaux les plus exigeants et va même au-delà en élevant ses standards de sécurité au-dessus des pré-requis exigés par la loi. Le double facteur d'authentification, le chiffrement pendant le transport et le stockage ainsi que la mise en conformité aux normes HDS et ISO 27001 font partie des éléments mis en place pour assurer une sécurité optimale. Concrètement, Lifen n’a pas accès aux données de santé et s’assure que les personnes pouvant recevoir et consulter ces informations sensibles sont des professionnels de santé habilités à le faire.

Une meilleure coordination pour un parcours de soin optimisé

Dans un contexte de désertification médicale, l’accès au soin est de plus en plus complexe. De plus, 25% des dépenses de santé sont générées par des actes inutiles ou redondants chaque année. Cela pourrait être évité en améliorant la coordination entre les professionnels de santé. «Cette levée de fonds va permettre à Lifen d'accélérer le développement de nouvelles fonctionnalités voulues par les acteurs de la santé telles que la simplification du remplissage du DMP et la traçabilité du parcours de soin entre médecine de ville et hôpitaux. L'objectif étant d'offrir, aux établissements et praticiens, une coordination simple, efficace et sécurisée pour leurs patients», souligne Amélie Faure, operating partner chez Serena.

Lifen en chiffres

Créée en 2015 par Franck Le Ouay, Philippe Douste-Blazy, Alexandre Huckert et Etienne Depaulis, Lifen, c'est aujourd’hui: 

- une équipe de 70 personnes 

- plus de 3 millions de documents médicaux acheminés

- 25000 comptes-rendus envoyés chaque jour

- plus de 70 000 praticiens destinataires

Pour en savoir plus : Lifen.fr