L'hôpital de Rambouillet soutient les femmes victimes de violences

(@pixabay)

Le centre hospitalier de Rambouillet et la police nationale ont signé une convention de partenariat qui permettra aux femmes victimes de violences intrafamiliales de déposer plainte au sein même de l'établissement de santé.

Mieux protéger, plus efficacement, plus rapidement. Tel est le but de la convention signée entre le commissariat de Rambouillet et le centre hospitalier de la ville. Cette démarche est issue du constat qu’une femme victime de violences qui arrive aux urgences ne va pas forcément aller porter plainte si elle n’est pas soutenue. Un accompagnement est nécessaire. Si la personne ne souhaite pas parler des violences qu'elle a subies, l'idée est de ne surtout pas la brusquer mais de l'inciter à porter plainte.

Détecter les signes de maltraitance

Toute une démarche de formation a ainsi été développée à l’hôpital afin d’améliorer la gestion de ces situations tristement fréquentes. Pour aider le personnel soignant à détecter les signes de maltraitance, l'établissement a mis en place des sessions de formation. 25 élèves infirmiers et internes ont déjà été formés.

Concrètement, dès qu'une femme arrive aux urgences et se déclare victime de violences , elle est isolée dans une chambre et la police sera prévenue. Ensuite, le dépôt de plainte se fera sur place dans un lieu sécurisé, si la victime donne son accord. Sinon, la femme sera convoquée au commissariat pour déposer plainte dans les jours qui suivent.

Face à une augmentation de 30% des plaintes pour violences conjugales dans les Yvelines en 2020, l'hôpital de Rambouillet travaille en étroite collaboration avec la police et la municipalité. Depuis bientôt deux ans, un appartement a été mis à disposition par la mairie pour accueillir jusqu'à deux femmes avec enfants à une adresse tenue secrète.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.