La HAS lance un dossier de liaison d'urgence pour les personnes à domicile

@pixabay

La Haute autorité de la santé (HAS) rend disponible un dossier de liaison d'urgence destiné aux personnes fragiles à domicile. Ce dispositif a trois objectifs : renforcer la continuité des soins, éviter les hospitalisations inappropriées et sécuriser le retour à domicile du patient.

Appelé DLU-Dom, la HAS précise que cet outil « est à utiliser uniquement dans les situations d'urgence destinées prioritairement au médecin urgentiste ». L'autorité a également publié un guide d'utilisation contenant toutes les indications nécessaires à la prise en charge du patient.

Ce DLU est avant tout dédié aux personnes vulnérables, à domicile : personnes âgées, enfants et adultes en situation de handicap. Ces patients sont, le plus souvent, accompagnés par des services d'aide et de soins mais aussi par des intervenants à domicile.

Ce dispositif répond à quatre grands objectifs :

  • renforcer la sécurité, la continuité et la qualité des soins lors de situations d'urgence
  • éviter les hospitalisations inappropriées et non nécessaires
  • identifier les différents acteurs qui agissent dans l'accompagnement d'une personne
  • sécuriser le retour à domicile

Le fonctionnement

Cet outil est composé de deux parties : un document de liaison d'urgence et une fiche de liaison d'urgence. Le premier « contient une série d'items sur l'environnement et une série d'items médicaux », qui doivent être fournis, en dehors du contexte d'urgence. Le document de liaison liste également toutes les autres pièces à fournir.

La seconde partie comprend une fiche aller et une fiche retour. La première doit être remplie par la personne présente lors de l'admission aux urgences. La seconde contient « les informations utiles à la continuité de l'accompagnement et des soins lors du retour du patient à son domicile », précise le guide.

L'ensemble est ensuite transmis au médecin urgentiste, ou toute autre personne en charge du patient fragile dans le service. Au retour à domicile, le DLU-Dom doit être mis à jour. Une fiche de liaison d'urgence vierge doit être remise au patient, par l'établissement de santé.

« Le DLU-Dom doit rapidement être intégré au dossier médical partagé (DMP), mais les fiches urgences resteront sous format papier tant qu'une application permettant de les dématérialiser ne sera pas disponible au niveau national », explique la HAS.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.