Notre hôpital, c'est vous !

@NotreHôpitalC'estVous

"Notre hôpital, c'est vous" est une association qui s'est constituée au printemps 2021 dans le but de soutenir et porter la proposition de loi du Référendum d’initiative partagée sur l’hôpital public. Le 7 juillet 2021, ses membres ont déposé au Conseil constitutionnel les 200 signatures de parlementaires qui soutiennent le référendum de Notre hôpital, c'est vous !

"Notre hôpital, c’est vous" porte avec plusieurs associations de lutte contre la précarité et l’injustice sociale la mise en œuvre d'un référendum d’initiative partagée sur l’hôpital public "pour inscrire dans la loi des mesures importantes permettant de garantir au service public hospitalier qu’il aura les moyens de soigner chacun d’entre nous, en toute sécurité, selon les meilleurs standards et sans aucune discrimination".  Ce collectif citoyen, issue des mouvements de défense de l’hôpital public particulièrement liés aux Collectifs multi-professionnels et d’usagers Inter-Urgences et Inter-Hôpitaux, est nés en 2019 et a été le premier à déposer une proposition de loi référendaire. Le texte devra être étudié et validé par le Conseil constitutionnel. Puis, il faudra que 4,7 millions d'électeurs français le signent dans les 9 mois impartis.

"J'ai signé avec 202 collègues parlementaires une proposition de loi appelant à un Référendum d'Initiative Partagée (RIP) sur l'hôpital public. A l'initiative du collectif Notre Hôpital, c'est vous, cette "proposition de loi de programmation visant à garantir un accès universel à un service public hospitalier" comporte 11 articles et plusieurs mesures phares : garantir la qualité des soins, en définissant un ratio minimal de soignants et un nombre de lits cohérents avec les besoins en santé du territoire ; assurer un financement pérenne et juste de l’hôpital, en limitant le recours à la tarification à l'activité (T2A) et enfin, démocratiser la gouvernance des hôpitaux, en redonnant une place aux usagers et aux professionnels", explique la députée Jeanine Dubié. 

Quel hôpital voulons-nous pour demain ? 

"L’Hôpital public n’est pas simplement un endroit où l’on va se faire soigner, il est aussi et surtout un emblème fort et symbolique de notre pacte social, peut-on lire sur le sitePourquoi ? Une société digne de ce nom doit protéger les individus qui la composent et la font tenir debout. C’est aussi cela faire Nation. Notre devise nationale est « Liberté, Égalité, Fraternité ». L’Hôpital public est un lieu qui fait vivre ces valeurs. Nous l’oublions, tant il est intégré dans nos vies. On ne se pose même pas la question tellement il est naturel d’aller se faire soigner à l’hôpital. Mais depuis de nombreuses années, notre service public hospitalier est en crise. Pour l’instant, il tient debout, mais pour combien de temps ? Beaucoup l’ont constaté : l’attente interminable dans un service d’urgences ; le temps limité des consultations ou d’hospitalisation ; un personnel soignant qui fait au mieux mais qui est débordé ; le temps nécessaire pour expliquer, rassurer ou simplement échanger. En cause : le manque de moyens humains et financiers. L’Hôpital est en danger et nous avec. Que fait l’État ? Et nous, que faisons-nous ?"

De nombreuses personnalités soutiennent cette initiative originale parmi lesquelles les Drs Karine Lacombe, René Frydman, François Bourdillon, Xavier Emmanuelli, Israël Nisand, les Prs Jean Sibilia, Emmanuel Hirsch....

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.