Le Projet Territorial de Santé Mentale de Paris finalisé

Un diagnostic territorial, des axes prioritaires, et une collaboration entre tous les acteurs du champ sanitaire, social, médico-social et associatif de Paris @pixabay

Mise en place suite à la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016, la Commission Spécialisée en Santé Mentale, émanant du Conseil territorial de Santé, avait pour objectif de mettre en place un Projet Territorial de Santé Mentale (PTSM). De juin 2018 à décembre 2020, un diagnostic territorial partagé servant à identifier des axes prioritaires afin d’améliorer les soins et le suivi sanitaire, social et médico-social des parisien.nes en santé mentale a été réalisé et le PTSM écrit.

Promouvoir le bien-être mental, garantir des parcours de soins coordonnés, améliorer les conditions de vie des personnes en situation de handicap psychique : tels sont les objectifs du PTSM de Paris. Le Dr Annie Msellati, présidente de la CSSM, et Bernard Jabin, vice-président, ont piloté ce travail. « Le Projet Territorial de Santé Mentale (…) vise la santé mentale de l’ensemble de la population et s’inscrit dans une dynamique participative ; les actions proposées et contractualisées émanant de tous les acteurs. Il contribue ainsi à une meilleure lisibilité et accessibilité des soins et permettra d’éviter les ruptures dans les parcours », a expliqué le Dr Annie Msellati lors du lancement du projet.

La consultation des acteurs de territoire lors du lancement du PTSM de Paris a permis d’identifier plusieurs axes prioritaires – articulation entre soins somatiques et soins psychiatriques, accès et maintien dans le logement, addictions & santé mentale, santé mentale des adolescents, prévention et destigmatisation. Les acteurs du territoire parisien ont ensuite été largement sollicités afin de travailler ensemble dans le but de proposer des actions autour de ces thématiques, adaptées aux spécificités de la population dans la capitale.

Le PTSM a été rendu au directeur général de l’ARS fin décembre 2020. Il est maintenant l’heure de contractualiser autour des fiches actions retenues avec les acteurs de la santé mentale parisienne, pour que les évolutions proposées puissent être effectives.
Au-delà du projet rédigé pour 2020-2025, le PTSM restera en projet et en construction. Loin de constituer un produit fini, sa dynamique devra se poursuivre au bénéfice des usagers, de leurs proches, des professionnels et de tous les parisiens.

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.