Inauguration du nouveau bloc opératoire au centre hospitalier de Bastia

@CH Bastia

Les travaux d’extension et de modernisation du bloc opératoire du centre hospitalier de Bastia ont débuté le 9 janvier 2018. Cette opération d’ampleur s’étale jusqu’en juillet 2020 et a pour objectif l’installation de 2 nouveaux blocs : un bloc chirurgical et un bloc obstétrical. 

Les travaux menés au centre hospitalier de Bastia se décomposent en deux phases d’une durée totale de 30 mois : la phase 1, d’une durée de 18 mois, a consisté en l’extension du bloc au sein d’un nouveau bâtiment qui accueille le nouveau bloc chirurgical. Cette extension architecturale s’étend sur une surface de 1.300 m2 dont 900 m2 pour le nouveau bloc en R+1 et 400 m2 pour les locaux techniques en R+2. Cette phase, qui a nécessité la construction d'un nouveau bâtiment au-dessus de la cour logistique, est désormais achevée. Elle offre 7 nouvelles salles d’opération polyvalentes qualifiées ISO 5 (la norme la plus exigeante en terme de sécurité de l’air en milieu opératoire) ; une nouvelle salle de soins post-interventionnels (salle de réveil) comportant 13 places dont une place en isolement pour les opérés à risque infectieux.
Les premières interventions chirurgicales dans ce nouveau bloc auront lieu le 6 mai 2019.
La phase 2, d’une durée de 12 mois, consiste en la modernisation de l’existant, d’une surface de 1.100 m2. Cette phase permettra l’aménagement du nouveau bloc obstétrical au lieu et place de l’actuel situé au niveau R+3. Cette modernisation de l’existant offrira à l’issue des travaux 3 salles de pré-travail, 3 salles de travail, 2 salles d’examen et la 8ème salle d’opération du bloc chirurgical.
Le nouveau bloc obstétrical sera en contiguïté avec le bloc chirurgical et la salle de césarienne conformément aux normes de sécurité périnatale.

Des travaux réalisés par des entreprises locales

Le coût total de cette opération s’élève à 11 millions d’euros, financés à 100% par l’Etat par subvention du fonds de modernisation des établissements de santé publics et privés. Cette opération comporte 14 lots techniques dont 12 lots confiés à des entreprises locales. Le chantier a ainsi contribué à l’économie corse.
Ces travaux de grande envergure contribuent à améliorer les conditions de prise en charge des patients avec des salles d’opération plus spacieuses et plus lumineuses, des équipements de « dernière génération » et une capacité d’accueil augmentée. Au-delà de l’espace, les salles d’opération répondent aux dernières normes internationales de sécurité et d’hygiène et répondent à la demande des enjeux de notre territoire.
Ce projet permet ainsi à l’hôpital de bénéficier de nouvelles salles d’opération cardiovasculaire et neurochirurgicale et à terme de disposer d’un bloc obstétrical situé au même niveau que le bloc opératoire.
Ces avancées en termes de locaux et technologiques permettront d’augmenter les activités chirurgicales et de réorganiser les circuits des patients « debout » pour la chirurgie ambulatoire et les endoscopies.
Les travaux ont débuté à la date prévue et se sont déroulés dans les délais impartis et dans le respect des coûts du chantier. 

Les équipements du nouveau bloc opératoire 

Certains équipements constituent des renouvellements d’équipements, d’autres sont de nouveaux équipements indispensables à la mise en place du nouveau bloc opératoire. L’un des équipements-phare de ce projet est le scanner opératoire de neuro-navigation destiné au service de neurochirurgie pour la chirurgie du rachis et du crâne. Seulement 5 établissements hospitaliers sont équipés de ce scanner nouvelle génération, le centre hospitalier de Bastia sera donc le 6ème centre hospitalier en France à  bénéficier de cette avancée technologique. La neuronavigation relève de la chirurgie assistée par ordinateur et permet de visualiser en 3D le cerveau ou la colonne vertébrale du patient. La chirurgie est réalisée sous microscope (microchirurgie) et, grâce à une caméra infrarouge, l’ordinateur accompagne l’opérateur en suivant le point focal du microscope et l’information en « réalité augmentée » est transmise directement dans les oculaires du microscope.
Le montant de cet équipement de neuro-navigation « Brainlab Airo » s’élève à 1,8 millions d’euros. Un autre équipement-phare concernera la cardiologie interventionnelle et la chirurgie vasculaire. L’équipement est à l’étude pour augmenter la capacité de l’établissement à répondre au besoin croissant en cardiovasculaire. 
La modernisation de ce nouveau bloc opératoire est également composée d’équipements qui permettront d’améliorer la qualité de travail : écrans, tables d’opération, équipements de haute technologie et informatisation de la gestion des stocks et des flux logistiques relèvent le niveau de technicité de ces nouvelles salles.

Le confort des patients

Les salles d’opération et la salle de réveil sont plus lumineuses et plus vastes permettant ainsi un plus grand confort pour les patients et de meilleures conditions de travail pour les professionnels. Dans un environnement moderne, les salles opératoires et la salle de réveil sont en conformité avec les dernières normes européennes en termes d’espace et de modernité.
En termes architecturaux, le projet comporte une extension de forme et d’implantation franche et le réaménagement des espaces intérieurs existants dans le respect des contraintes structurelles et techniques, fonctionnelles et règlementaires. La préservation de l’identité architecturale du site de l’hôpital de Bastia a été recherchée en proposant un registre architectural rigoureux (architecte : Isabella Tallo, 3A Architecte). Le volume rectangulaire de l’extension, d’une hauteur de 7,80 m, est dressé sur pilotis pour être mis à niveau avec l’étage à étendre et à réorganiser (niveau R+1 du bâtiment existant). Le sol extérieur en dessous est libéré pour accueillir l’ensemble des flux logistiques. La trame structurelle des poteaux de 14,20 x 7,20 m autorise la circulation de gros camions entre les pilotis. Un volume technique (abri containers et local pour les DASRI) se glisse sous le volume en remplacement de ceux existants, démolis pour permettre la construction de l’extension.
L’implantation proposée permet de préserver l’éclairage naturel des élévations existantes conservées, constituant ainsi un gage d’évolutivité pour les locaux situés au rez-de-chaussée. Le nouveau volume est constitué d’un niveau occupé par le bloc opératoire et le bloc obstétrical, couronné d’un niveau de locaux techniques en toiture. Ces deux éléments sont assemblés spatialement et visuellement pour ne former qu’un tout.
Le principe constructif est de type poteaux/dalles épaisses en béton, le volume construit est simple et régulier, le traitement des élévations est épuré, ceci de manière à obtenir une forme lisible, clairement identifiable et ne surajoutant pas à la complexité des volumes des bâtiments existants. Le plateau médicotechnique répond à un schéma rigoureux de fonctionnalité interne, le traitement architectural est résolument sobre.

Les liaisons entre services

La liaison avec les services existants se fait pas quatre passages situés au niveau R+1, qui connectent les circulations spécifiques (personnel/patients/technique) à la circulation principale de l'hôpital, à son hall d'accueil avec le noyau vertical. Le projet est complété par la création d'un ascenseur dédié au bloc opératoire. Ce volume aménagé au sein d'un patio existant jouxtant la circulation principale de l'hôpital, desservira les six niveaux du bâtiment d'hospitalisation existant.

Contact
GHT Haute-Corse
Centre hospitalier de Bastia
Route Royale, BP 680, 20604 Bastia

 

À lire aussi

L'actu du GHT