Vaccination anti-covid : forte tension sur l'approvisionnement en Artois

Vaccination anti-covid : forte tension sur l'approvisionnement en Artois

Alors que la confiance dans le vaccin est grandissante chez les habitants des territoires de l'Artois, la tension est forte sur l'approvisionnement. La Préfecture du Pas-de-Calais et l’ARS des Hauts de France ont dû réajuster la répartition territoriale des doses disponibles pour les trois semaines à venir.

Malgré une allocation supplémentaire de 15.600 doses obtenues cette semaine à la demande de l’ARS et de la préfecture de région, le nombre de doses disponibles pour le mois de janvier et connu à ce jour (124.250 doses pour l’ensemble de la région) ne permet pas de répondre intégralement aux demandes exprimées par les centres de vaccination et d’honorer en même temps tous les rendez-vous. "Dans l’hypothèse où la région ne pourrait pas bénéficier de nouveaux approvisionnements supplémentaires dans les tous prochains jours, et afin de garantir l’injection de chaque deuxième dose, l’ARS, les préfectures et les établissements de santé dépositaires des stocks de vaccin demandent aux centres de vaccination d’organiser une nécessaire régulation des rendez-vous", a averti, dans son communiqué du 21 janvier, l'ARS des Hauts de France.

Reprogrammation d'une partie des premières vaccinations

Dans ce contexte, le GHT de l’Artois recevra toutes les doses nécessaires à la seconde injection qui intervient dans les 21 à 28 jours suivant la première phase de vaccination, indique sa direction.Concernant la suite de la campagne vaccinale, le GHT recevra une livraison hebdomadaire de 980 doses pour les premières injections. Celles-ci permettront de vacciner 560 personnes au centre de vaccination du centre hospitalier de Lens et 420 au centre de vaccination du centre hospitalier de Béthune Beuvry.

"Au vu de la forte mobilisation de notre population en faveur de la vaccination, nous sommes contraints de reprogrammer une partie des rendez-vous pris pour une première injection, annonce dans un communiqué la direction du GHT. Chaque personne dont le rendez-vous doit être décalé sera contactée directement par téléphone pour reprogrammation de son rendez-vous puis recevra un sms de confirmation (ou un appel automatique pour les numéros de téléphone fixe).
Notre dispositif sera adapté en fonction des informations que nous pourrions recevoir concernant d’éventuels nouveaux approvisionnements.

Au  21 janvier, 2533 personnes ont été vaccinées au sein du GHT :
- 125 résidents 
- 881 professionnels hospitaliers ;
- 585 professionnels de santé de ville
- 942 personnes issues du grand public

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.