Le CH de Cornouaille en place pour le déconfinement !

Docteur Pascal Hutin, président de la Commission médicale d’établissement du CH de Cornouaille et Nathalie Fremin, directrice adjointe en charge de l’organisation soignante (Crédit photo : CH de Cornouaille–Quimper)

Toujours mobilisé pour faire face à l’épidémie de Covid-19, le Centre hospitalier de Cornouaille adapte ses organisations dans la perspective du déconfinement: vers une reprise d’activité progressive et sécurisée. Afin d’anticiper et de préparer le plus efficacement possible l’accueil de patients supplémentaires à compter du 11 mai 2020, l'établissement a mis en oeuvre des mesures adaptées pour garantir la sécurité de l’accueil et des prises en charge optimales des patients Covid-19 et ceux qui fréquentent l’hôpital pour d’autres motifs.

La reprise progressive des activités, dont les consultations médicales et chirurgicales, a commencé à compter du 4 mai 2020 avec la mise en oeuvre des mesures barrières et le maintien des consultations à distance (visio, audio).
Les précautions sont prises pour que l’accueil des patients non porteurs du virus se fasse dans les meilleures conditions et que le risque de contamination soit évité
Afin de limiter les conséquences des renoncements et retards de soins, d’éviter les pertes de chance pour les patients dont des prises en charge non urgentes avaient été différées de quelques semaines, les professionnels de santé du centre hospitalier reprennent contact avec les patients concernés en vue de reprogrammer les soins différés.
Une attention particulière est portée aux prises en charge en cancérologie, au dépistage, au diagnostic et au suivi des maladies chroniques.
Certains patients, dont les prises en charge pouvaient être différées sans perte de chance en mars requièrent désormais des soins rapides au risque de voir leur état de santé se dégrader.

Des mesures barrières pour les activités de diagnostic, dépistage et de consultations

L’accent est mis sur les activités de diagnostic, dépistage et de consultations. Ainsi, le nombre de consultations médicales et chirurgicales va progressivement ré-augmenter dans les prochains jours. Pour ce faire, les mesures barrières sont organisées:
- Maintien du contrôle et de la limitation des accès à l’établissement (dont limitation des visites aux patients hospitalisés, des accompagnants pour les consultations sauf cas particulier)
Le contexte épidémiologique nécessite de poursuivre un double enjeu : préserver les personnels tout en garantissant la continuité de l’accueil et du fonctionnement de l’ensemble des activités du CH de Cornouaille. Il s’agit de maintenir la limitation des accès et le filtrage à l'accueil de l’établissement.
- Limitation du nombre de patients présents de manière simultanée au sein d’un même espace pour respecter les mesures de distanciation sociale
Des espaces différents sont organisés pour les plateaux de consultations.
S’agissant de la distanciation sociale et spatiale, les sièges sont espacés d’au moins 1 mètre, avec marquage au sol en complément.
- Installation de vitres de séparation dans les secrétariats médicaux, aménagement des salles d’attente
- Renforcement du bionettoyage
Des désinfections sont réalisées plusieurs fois par jour et l’aération des locaux intensifiée.
- Sensibilisation des usagers au port du masque individuel (en tissu) et au respect des mesures d’hygiène: à défaut remise d’un masque chirurgical aux patients n’en disposant pas.
Les patients sont informés par sms de ces modalités lors de la confirmation de leur rendez-vous.
En complément du port du masque, l’accès à des solutions hydro-alcooliques sera garanti.

Le recours à la télémédecine toujours privilégié

Par ailleurs, le recours à la télémédecine reste privilégié: les consultations à distance proposées depuis le début de l’épidémie se poursuivent (2045 téléconsultations ont été pratiquées: 1899 consultations téléphoniques, 146 en visio via e-KerMed).
Le CH de Cornouaille reste également vigilant par rapport à la situation épidémique et conserve des organisations en capacité de diagnostiquer et de prendre en charge les personnes atteintes de Covid-19 (au sein du service des urgences spécialisé Covid-19), du service de réanimation, d’unité de médecine dédiée) tout en limitant les risques de transmission du virus.

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.