La FHF réitère son souhait de mettre en place une convention citoyenne pour la santé

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France

Après l’annonce du départ d’Agnès Buzyn et son remplacement par Olivier Véran au poste de ministre des Solidarités et de la Santé, la FHF réitère son appel à l’organisation d’une Convention citoyenne pour la Santé.

A l’annonce de la démission de la ministre des Solidarités et de la Santé, la Fédération Hospitalière de France souhaite avant tout remercier Agnès Buzyn pour son travail accompli depuis près de trois ans. Agnès Buzyn s'est affirmée comme une ministre experte, et a su conduire avec force et engagement de nombreux dossiers structurants pour le secteur de la santé en France. Elle a su s'imposer comme une ministre solide, aux convictions fortes, avec des positions fermes en faveur de l’offre de soin publique qui n’ont jamais été prises à défaut.

La FHF félicite également Olivier Véran qui prend ses fonctions au ministère des Solidarités et de la Santé et est heureuse de pouvoir travailler à nouveau à ses côtés sur les enjeux liés à l’avenir de l’hôpital public. La FHF restera néanmoins vigilante à la bonne continuation du plan «Investir pour l’hôpital», présenté en novembre dernier par le Premier Ministre et Agnès Buzyn.

Au-delà du nécessaire maintien de ce plan d’urgence, la FHF appelle le nouveau ministre Olivier Véran à s’engager pour l’organisation d’une Convention citoyenne pour la Santé. Il apparaît aujourd’hui indispensable de sortir de l’«entre-soi» des experts, et d’impliquer réellement les concitoyens sur les sujets de la santé qui (pré)occupent de plus en plus les Français. La FHF considère primordiale la mise en place de véritables mesures structurelles, pour aller au-delà de simples propositions d’urgence. Seule l’organisation rapide d’une Convention citoyenne pour la Santé –sur le modèle de la Convention citoyenne pour le climat– sera à même de faire émerger des solutions de fond aptes à consolider la confiance que les Français portent à leur système de santé.

La FHF appelle donc Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, à prendre part le plus rapidement possible à la mise en place de ce débat participatif, rassemblant experts (sociologues, économistes…), élus (nationaux et locaux), professionnels (de santé et du médicosocial, de l’hôpital comme de la ville) mais aussi et surtout citoyens français, pour permettre de bâtir ensemble l’avenir du système de soins français.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.