Mieux connaître la schizophrénie

Mieux connaître la schizophrénie

@pixabay

Près de 600 000 personnes sont atteintes de la schizophrénie en France aujourd’hui. Un chiffre constant ces dernières années. La maladie se caractérise par un ensemble de symptômes très variables qui affecte le cerveau, altère les fonctions cognitives (mémoire, perception, appréciation des choix) et trouble le cours de la pensée. Les premiers symptômes se manifestent le plus souvent entre 15 et 30 ans et évoluent tout au long de la vie.

La prise en charge au GHU Paris

La prise en charge des personnes souffrant de schizophrénie est d'abord gérée par le secteur via les centres médico-psychologiques dans lesquels une palette de soins complète et diversifiée est proposée : programme d’éducation thérapeutique, centre d’activités thérapeutiques… La schizophrénie représente 43% des diagnostics posés lors des consultations en psychiatrie des patients « en temps complet » et 24% des consultations en ambulatoire.  

Des centres experts viennent compléter le dispositif

Focus sur deux d’entre eux : le C’JAAD et le CENPARE :

- Retrouvez en vidéo le C'JAAD, le Centre d’évaluation pour jeunes adultes et adolescents, il reçoit des jeunes de 15 à 30 ans qui rencontrent des difficultés psychiques débutantes. Au travers de consultations médicales et infirmières, et éventuellement de tests neuropsychologiques et d’explorations complémentaires (biologie, imagerie), un diagnostic de la situation est alors réalisé et restitué au patient, une orientation est proposée par la suite.

- Le CENPARE, Centre d’évaluation des pathologies résistantes, offre aux patients, adressés par leur psychiatre traitant, une consultation spécialisée afin d’évaluer le trouble persistant, de proposer des explorations complémentaires afin d’identifier les facteurs favorisant la résistance au traitement.

Rencontre

L'association a organisé en amont plusieurs rencontres avec des personnes touchées par cette maladie.

- Interview de GRINGE : Avec son roman « Ensemble, on aboie en silence », Gringe se livre sur sa relation avec son frère Thibault, qui vit avec une schizophrénie. Cette interview donne son regard sur la psychiatrie et la maladie.

- Interview d'Animata - Vivre avec la schizophrénie : Aminata nous parle de son parcours de vie, ses prises en charge, ses perspectives.

Une nouvelle avancée du programme de recherche Psycare : l’identification de biomarqueurs génétiques impliqués dans l’apparition de la schizophrénie.

Une étude menée dans le cadre du projet de Recherche hospitalo-universitaire PsyCARE, par l’équipe du Professeur Marie-Odile Krebs au sein de l’Institut de Psychiatrie et Neurosciences de Paris (Inserm/Université de Paris) et du GHU Paris psychiatrie & neurosciences, a montré que l’expression de plusieurs gènes appartenant à la famille YWHA et jouant un rôle important dans le développement neuronal et synaptique, était dérégulée pendant la transition psychotique (Scientific Reports, 2020).

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.