Une enquête sur la sédation en fin de vie en réanimation

L'enquête a démarré le 16 février @pixabay

Le Centre national des soins palliatifs et de la fin de vie (CNSPFV) et ses partenaires hospitaliers démarrent une enquête de pratique intitulée : « Sédation profonde et continue jusqu’au décès au décours d’une limitation ou d’un arrêt des thérapeutiques en réanimation – unités de surveillance continue en France ». Les organismes lancent un appel à participation auprès de tous les établissements(publics et privés disposant d’une unité de réanimation – USC (réanimation médicale, polyvalente ou chirurgicale).

L’objectif principal de l’étude est de décrire les pratiques sédatives au décours des décisions de limitation ou arrêt des thérapeutiques (LAT) en réanimation. L’enquête aura également pour objet de comparer les pratiques sédatives (sédation profonde et continue jusqu’au décès vs. sédations dites proportionnées) et d’évaluer les modalités décisionnelles de la sédation profonde et continue jusqu’au décès.

Méthode

Il s’agit d’une étude observationnelle rétrospective multicentrique. La période d’inclusion et de l’étude est de 6 mois. Chaque centre collectera les données des 10 derniers décès consécutifs survenus au décours de décisions de limitation ou arrêt des thérapeutiques avant le 1er janvier 2020 au sein de l’unité de réanimation – USC.
Pour participer à l’étude, les personnes doivent envoyer un mail à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

capture

Cette enquête est lancée par les comités « éthique » et « réanimation » de la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) et le Réseau Recherche SFAR, en collaboration avec le CNSPFV.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.