L'ARS Île-de-France une mission sur les soins non programmés

La demande de prise en charge en Soins Non Programmés, définis comme une demande de réponse en 24 heures à une urgence ressentie relevant prioritairement de la médecine de ville, est un enjeu majeur organisationnel du système de santé @pixabay

Le 11 juillet 2019, l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France a confié au Dr Georges Siavellis (URPS-Médecins Libéraux IDF) et au Dr Patrick Pelloux (ARS/AP-HP) une mission sur les soins non programmés "afin d’identifier, favoriser et promouvoir les initiatives qui permettent de répondre aux demandes de soins non programmés des patients."
Cette mission s’inscrit dans les travaux menés par l’ARS Île-de-France et ses partenaires pour renforcer l’offre de soins au service de l’usager. Elle avait été présentée le 26 juin dernier dans le cadre des annonces faites par l’Agence pour améliorer la qualité des prises en charge et la qualité de vie au travail des professionnels des urgences. Parmi les objectifs de la mission  figurent la qualification des appels relevant des SNP auprès des services de régulation médicale et la description des parcours qui s’ensuivent ; la description au travers d’une enquête des modalités de prise en charge des SNP des médecins libéraux et plus généralement de ville, en y incluant les Centres de Santé ainsi que les autres organisations territoriales comme les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) ou encore l'accompagnement des expérimentations de dispositif de prise en charge des SNP sur 4 à 5 territoires de coordination locale.

À lire aussi