L’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) : une maladie de jeunes ?

Le Réseau Environnement Santé organise le mardi 27 novembre 2018 de 13 h 30 à 18 h un colloque sur le thème "L'AVC : une maladie de jeunes ?" au Centre Marcel Marceau à Strasbourg.

L’Alsace se distingue en étant la région de France où la progression de l’AVC entre 1997 et 2014 a été la plus rapide au vu des statistiques d’affections de longue durée (ALD) avec un taux multiplié par 4,2. Sur la période, cette progression est différente entre le Haut-Rhin (x 3,4) et le Bas-Rhin (x5,5).
L’AVC progresse chez les moins de 45 ans, mais de façon très contrastée entre Haut-Rhin (x 1,6) et Bas-Rhin (x 4,3). Ce phénomène de progression et de « rajeunissement » de l’AVC est observé au niveau français et mondial. La question est posée de savoir s’il s’agit d’un phénomène, de type nouveau, notamment du point de vue des causes environnementales : rôle de la pollution atmosphérique, des stress, notamment du point de vue de l’effet transgénérationnel (effet DOHaD). "C’est un enjeu humain, mais aussi économique. Quel va être le devenir de cette génération ? Comment arrêter cette croissance ? En mettant ces données dans le débat public, notre objectif est d’attirer l’attention sur la nécessité d’avoir une politique plus ambitieuse de santé environnementale, pour s’attaquer aux causes des maladies chroniques", écrit André Cicolella, Président du Réseau Environnement Santé.

À lire aussi