COVID-19: Création d'une base de données nationale de scanners thoraciques

La Société Française de Radiologie (SFR) et NEHS DIGITAL mettent en place un partenariat afin de favoriser, avec des établissements volontaires, une collecte d’images de scanners thoraciques de cas suspects ou confirmés de COVID-19. Il s’agit de constituer une base de données anonymisées afin de améliorer la prise en soin des patients positif au Covid-19 et de favoriser des projets de recherche et de développement.

Plusieurs études montrent l’importance du scanner thoracique chez les patients suspects et atteints par le coronavirus, à la fois pour le diagnostic des lésions pulmonaires et pour l’évaluation du pronostic.
« Collecter les images d’un grand nombre de scanners nous permettra d’avoir une connaissance précise de la sémiologie diagnostique et de déterminer des biomarqueurs pronostiques», indique le Pr Jean-François Meder, Président de la Société Française de Radiologie.

Il s’agit bien d’identifier les conduites à tenir pour juguler cette maladie. Toutes les images sont intéressantes, même quand le scanner est normal ou dépiste d'autres pathologies que celle suspectée au départ. Le but est de construire une base de données pour améliorer les connaissances, favoriser la recherche et optimiser la prise en charge des patients.

« Le groupe nehs et ses collaborateurs sont mobilisés, aux côtés des professionnels de santé, pour favoriser l’entraide nationale. Ce partenariat entre NEHS DIGITAL et la SFR constitue une réponse qui servira les scientifiques à lutter contre la maladie», précise Médéric Monestier, directeur général de nehs.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.