Carrières hospitalo-universitaires : les intersyndicales quittent la table des négociations

@pixabay

Face au manque d'avancées significatives sur l'attractivité des carrières hospitalo-universitaires (HU), plusieurs syndicats ont annoncé l'arrêt des négociations avec l'État, dans un communiqué publié ce 7 mai.

L'Action praticiens hôpital (APH), Avenir hospitalier (AH), la Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH), Jeunes médecins, l'Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH) et le Syndicat national des médecins, chirurgiens, spécialistes, biologistes et pharmaciens des hôpitaux publics (Snam-HP). Autant d'organismes qui ont décidé de stopper les discussions post-Ségur. Les dernières actions du gouvernement « ne sont que des ajustements légaux mais en aucune façon des avancées statutaires », précise le communiqué. Aucune décision ne vise à augmenter l'attractivité des carrières HU.

La revalorisation salariale proposée ne convient pas aux syndicats, puisque « les grilles indiciaires universitaires sont inchangées et restent toujours aussi désespérément médiocres à tous points de vue : montants indignes de l’excellence universitaire, avancements bloqués, quasi-impossibilité d’atteindre les derniers chevrons ou échelons ». Alors que ce sont ces dispositifs qui déterminent la retraite des HU.

Ces organismes précisent que la question de la retraite est toujours absente des carrières HU. Pourtant, un groupe de travail devait se pencher sur le sujet et établir des pistes d'améliorations. L'APH rappelle que leurs priorités ont toujours été claires : « une prise en compte de l’ensemble des revenus universitaires et hospitaliers au sein des régimes de cotisation retraite obligatoires par répartition de la fonction publique ».

Ils se réservent donc le droit de quitter les négociations face à « volonté de casse du service public, de cette politique du mépris qui met en danger la santé ainsi que l’avenir de la formation et de la recherche médicale, odontologique et pharmaceutique que notre pays se doit de garantir ».

Pour en savoir plus : communiqué des intersyndicaux 

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.