La HAS recommande la vaccination des aidants

@pixabay

Alors que la campagne vaccinale vient de s'ouvrir aux plus de 18 ans, atteints de comorbidités, la Haute autorité de la santé (HAS) recommande d'élargir la campagne aux aidants des personnes âgées ou touchées par un handicap. L'entourage de personnes immunodéprimées est également ciblé.

Les données, sur l'efficacité des vaccins contre la Covid-19, « suggèrent, en effet, que la vaccination ne procure pas qu’une stricte protection individuelle », précise la HAS dans une recommandation publiée le 29 avril. Elle permettrait de réduire le risque d'infection symptomatique et asymptomatique, de façon importante.

Les aidants concernés

L'autorité a également établi une liste dans l'ordre de vaccination. Doivent d'abord être vaccinés, les « proches aidants familiaux de personnes âgées en perte d’autonomie et titulaires d’une allocation personnalisée d’autonomie ». Ensuite, « les proches aidants familiaux des personnes atteintes de handicaps et bénéficiaires d’une allocation prestation de compensation du handicap (PCH) ou de l’allocation tierce personne (ACTP) ».

Public prioritaire

En dehors des aidants, la HAS rappelle que certaines populations doivent être vaccinées de manière prioritaire. L'autorité insiste sur un « renforcement de la vaccination de l’ensemble des professionnels du secteur de la santé ainsi que du secteur médico-social et des transports sanitaires », afin d'éviter la création de clusters dans leurs établissements. La haute autorité sanitaire précise aussi que l'entourage des personnes immunodéprimées doit être vacciné, le plus rapidement possible.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.