L'Ordre des sages-femmes prend des mesures contre la diffusion de fausses informations

L'Ordre des sages-femmes prend des mesures contre la diffusion de fausses informations

@pixabay

Dans sa newsletter du 15 septembre, le Conseil national de l'ordre des sages-femmes (Cnosf) évoque la diffusion de fausses informations sur la vaccination. Le conseil annonce des mesures contre les professionnels ayant participé à des actes de désinformation.

« Une frange minoritaire de professionnels de santé met en doute le bien-fondé de la vaccination contre le COVID en dépit de l’unanimité des études scientifiques. Notre profession doit impérativement participer aux politiques vaccinales car les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables en cas de Covid-19 », explique le Cnosf dans sa newsletter. Le Conseil informa avoir reçus plusieurs signalements de diffusions d'infox. Ces alertent viennent de plusieurs conseils départementaux et sages-femmes.

Pour le Cnosf, « la circulation de telles informations constitue des infractions aux règles déontologiques et peut porter atteinte à la santé des patientes. En conséquence, des actions judiciaires et disciplinaires ont été prises ». En ce sens, le conseil a saisi les procureurs ete ARS concernées pour « mise en danger de la vie d'autrui ». Il porte également plainte contre les sages-femmes identifiées, auprès de la chambre disciplinaire, pour manquements déontologiques.

Anne-Marie Curat, la présidente du Cnosf, précise que l'hésitation est naturelle mais qu'elle ne doit pas mettre en danger les patients. Elle invite donc ceux « qui hésiteraient encore à se faire vacciner, de se renseigner auprès de sources fiables, de se tourner vers la science et d’adopter l’attitude responsable qui incombe en tant que professionnels de santé ».

Pour en savoir plus : Newsletter du conseil de l'ordre des sages-femmes

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.