La médecine spécialisée mal entendue en Europe ?

La médecine spécialisée mal entendue en Europe ?

@pixabay

L'Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) a publié une étude comparative de l'organisation de la médecine spécialisée en Europe et aux Etats-Unis.

« Le vieillissement de la population, qui engendre une augmentation du nombre de personnes atteintes de maladies chroniques, oblige les systèmes de santé à repenser leur organisation », indique le rapport. Le rôle des médecins spécialistes est essentiel dans la prise en charge de ce type de patients. Pourtant l'Institut constate que peu d'attention a été accordée à leurs modes d'organisation, en dehors de l'hôpital, et à leur rôle dans l'amélioration de la coordination des soins.

Pour une meilleure évolution internationale, l'Irdes a donc étudié les différentes façons de travailler des spécialistes. L'organisme s'est concentré sur les professionnels de ville, hors hôpitaux, de cinq pays: l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie, les Pays-Bas et les États-Unis. Ces études ont été conduites entre juin 2018 et mars 2019. D'après l'institut, «elles ont permi d'explorer les modalités d'organisation autour des parcours de soins des patients, en décrivant la coordination des rôles et des tâches entre les médecins spécialistes et les autres professionnels impliqués, ainsi que les caractéristiques innovantes et les modèles financiers sous-jacents». L'Irdes met à disposition, sur son site, les études de chaque structure analysée dans le cadre de ce rapport.

Pour en savoir plus : Rapport de l'Irdes

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.