6,2 % de la population a développé des anticorps contre la Covid-19 au cours de la deuxième vague

6,2 % de la population a développé des anticorps contre la Covid-19 au cours de la deuxième vague

@pixabay

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) a publié, fin juillet, le second volet de son rapport Épidémiologie et conditions de vie (EpiCov). Ce nouveau chapitre se concentre sur la deuxième vague épidémique.

« 6,2 % de la population possèdait des anticorps contre le SARS-CoV-2 en novembre 2020 », indique le rapport. La Drees précise que cette prévalence est alors inférieure à la proportion de personnes infectées. Elle souligne aussi que les anticorps peuvent disparaître avec le temps chez les personnes infectées.

Certaines régions sont plus touchées que d'autres. L'Île-de-France avait une prévalence de 11%, en comparaison, le taux de la région Auvergne-Rhône-Alpes est de 8,4%. Par ailleurs, contrairement à la première vague épidémique, les adolescents et les jeunes adultes ont été plus touchés que les adultes d’âges intermédiaires lors de la seconde vague : 10,1% des 15 à 20 ans ont des anticorps, contre 6,7% des 30 à 49 ans et 4% des plus de 64 ans.

Le secteur de la santé plus touchée

Les personnes occupant une profession essentielle dans le domaine des soins ont été les travailleurs les plus exposés, en France. Cette exposition se traduit par un niveau de séroprévalence supérieur au reste de la population. La probabilité d'être infecté est alors de 1,9, contre 0,9 pour les professions essentielles hors domaine de soin. La direction de la recherche indique que des taux supérieurs avaient déjà été relevés lors de la première enquête portant sur mai 2020. Elle précise aussi que les zones de forte densité urbaine sont également plus touchées par l'épidémie.

Pour en savoir plus : Rapport de la Drees

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.