Fin de la prise en charge des tests salivaires RT-Lamp

Fin de la prise en charge des tests salivaires RT-Lamp

@pixabay

Après avoir publié le 26 juillet un rapport d'évaluation sur les tests RT-Lamp utilisés pour détecter la présence de SARS-CoV-2, la Haute autorité de la santé (HAS) a annoncé la suspension de leur remboursement.

Dans un avis de novembre 2020, la HAS préconisait d'utiliser le test RT-Lamp en seconde intention chez des personnes symptomatiques lorsque le prélèvement naso-pharyngé était impossible ou difficilement réalisable.

Depuis, les résultats de cinq essais réalisés sur ce dispositif ont abouti à la conclusion suivante : « Un test RT-Lamp sur système intégré et salive pourrait conduire à ne pas juger infectés par le virus 10 à 70% des sujets qui l'auraient été par RT-PCR sur un prélèvement naso-pharyngé et/ou salivaire concomitant. Il pourrait à l'inverse conduire à suspecter une infection pour moins de 1 à 3% des tests RT-PCR négatifs sur prélèvement naso-pharyngé et/ou salivaire concomitant ». Pour la HAS, « les systèmes intégrés de RT-LAMP sur prélèvement salivaire présentent des difficultés d'ordre technique non résolues susceptibles d'altérer la reproductibilité des performances en conditions réelles d'utilisation ». Ces tests ne sont donc plus remboursés par l'Assurance maladie.

Pour en savoir plus : Rapport d'évaluation de l’intérêt diagnostique des tests RT-LAMP



À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.