1,5 milliard d'euros supplémentaires pour compenser le déficit de l'épidémie

La Direction générale de l'offre de soins (DGOS) a accordé une dernière délégation de crédits aux établissements de santé. Ce 1,5 milliard doit compenser les surcoûts générés par la crise sanitaire.

L'objectif de cette délégation est de permettre aux structures de soins de clôturer pour l'année 2020. La Covid-19 ayant causé des surcoûts de fonctionnement, mais également une perte de recettes concernant les déprogrammations.

Cette délégation prend également en compte le financement lié au dépistage à hauteur de 290 millions d'euros. Cet apport étant remboursé aux établissements.
L'enveloppe prévue pour l'année 2020 a été dépassée de plus de 5,3 milliards d'euros.

La DGOS précise que cela a « permis de couvrir tant la mise en place des premières revalorisations du Ségur de la santé que le paiement des primes, des heures supplémentaires et des surcoûts liés à l'épidémie », rapporte Hospimedia. Ce financement sera portée par un arrêté de délégation régionale sans circulaire associée. Sa publication au Journal officiel est prévue prochainement.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.