COVID-19 : le GHT de l'Artois monte en puissance son dispositif de prise en charge et appelle à la vigilance de la population

Alors que l'augmentation du nombre de cas COVID se poursuit, les établissements du GHT de l'Artois continuent leur préparation et s’adaptent avec le plus d’anticipation possible à tous les niveaux: chirurgie, hospitalisation, soins critiques, urgences, maternité … Le nombre de patients hospitalisés progresse également en cohérence avec le nombre de cas dans la population. Ce mardi 29 septembre 2020, 25 patients COVID positifs étaient hospitalisés au sein du GHT dont 1 en réanimation et 1 en surveillance continue.

Les chiffres évoluent quotidiennement du fait de nouveaux cas diagnostiqués chaque jour et de durées d’hospitalisation assez courtes. "Nos établissements respectent scrupuleusement les consignes émises par l’Agence Régionale de Santé, notamment d’éviter les déprogrammations et les reports d’interventions comme d’hospitalisations, de fluidifier les parcours patients sur le territoire, en lien avec les établissements publics et privés, et de favoriser les téléconsultations lorsqu’elles sont envisageables, annonce la direction du GHT. Nos professionnels de santé se tiennent en alerte pour faire face à toute éventualité et appellent la population au respect des gestes barrières dans la sphère publique comme dans la sphère privée".

Des unités dédiés en hospitalisation et en réanimation

Les établissements ont mis en place des dispositifs adaptés à la situation avec une attention particulière sur le centre hospitalier de Béthune Beuvry qui propose aujourd’hui des unités dédiées COVID en hospitalisation et en réanimation. Les autres établissements sont organisés également pour recevoir des patients COVID au sein de dispositifs intégrés aux unités. Ces dispositifs, en soins critiques, hospitalisations et post-COVID pourront être complétés lorsque le besoin s’en fera sentir.

Le nombre de patients pris en charge au sein du GHT de l’Artois reste assez stable, avec des durées de séjour relativement courtes par rapport au mois de mars.
Les priorisations pour les prélèvements PCR ont été revues pour s’adapter aux critères de l’ARS et à l’afflux de demandes au sein des laboratoires de Béthune Beuvry et de Lens. Ils sont en premier lieu utilisés pour les patients hospitalisés.

Mesures barrières renforcées mais maintien du lien social

Les personnes âgées accueillies en EHPAD et en Unités de Soins de Longue Durée bénéficient également de mesures barrières renforcées maintenant au maximum le lien familial et social : les visites sont désormais programmées sur rendez-vous, limitées et organisées dans un lieu dédié ; près de 180 visites sont d’ores et déjà programmées cette semaine. Par ailleurs, les tablettes numériques utilisées pendant le premier semestre pour conserver le lien avec les familles sont toujours opérationnelles.

À lire aussi

L'actu du GHT

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.