Le CH de Valenciennes, 1er employeur sur son territoire avec un impact économique global de 509,5 millions €

Centre hospitalier de Valenciennes

Parmi les 30 hôpitaux les plus importants de France, à la 3e place des établissements des Hauts-de-France, le CH de Valenciennes montre la mesure de son impact économique en termes de flux financiers et d’emplois générés sur le Hainaut-Cambrésis. Les résultats d'une étude confiée à la CCI régionale confirment qu’outre le rôle d’acteur majeur de santé, le CH de Valenciennes par sa masse salariale, le volume de son activité qui connait une croissance ininterrompue depuis une dizaine d’années est l’un des opérateurs économiques parmi les plus actifs de la région.

Armand Audegond, président du Conseil de surveillance, Rodolphe Bourret, directeur général du centre hospitalier de Valenciennes, le Dr Isabelle Girard Buttaz, présidente de la Commission Médicale d’Etablissement, les représentants de la CCI Hauts-de-France présentaient lundi 29 avril cette étude inédite. A savoir, la première évaluation conduite pour appréhender le « poids » du CH de Valenciennes sur son environnement, dans le périmètre du GHT du Hainaut Cambrésis dont il est l'établissement support(zones du Valenciennes, du Cambrésis et du Sambre Avesnois). Celle-ci montre comment le volume important de la masse salariale de l'hôpital et l'impact bénéfique sur la santé globale de la population ont des répercussions considérables sur l'économie.

Avec une capacité de près de 2 000 lits dont plus de la moitié en court séjour, le volume d’activité du centre hospitalier de Valenciennes représente une offre de soins majeure du département du Nord. «Créateur de richesse, le service public de santé est un vecteur de croissance et de développement économique», se félicite Rodolphe Bourret. Et de fait, la qualité de l'offre de soins conditionne le choix d'implantation des familles et des entreprises sur le territoire. Et les partenariats de ces dernières avec l'université et les collectivités publiques permettent un rayonnement de l'hôpital dans les domaines de la recherche, de l'innovation médicale et organisationnelle. 

Un impact économique direct de 185,2 millions €

L'impact économique direct quantifie les dépenses effectuées par le centre hospitalier dans la zone d’étude et le nombre d’emplois directement concernés par le centre hospitalier. L’impact économique direct du CH de Valenciennes s’élève à 185,2 millions € en 2016, soit 53% des dépenses totales de l'établissement.

Avec 4 648 salariés, le centre hospitalier de Valenciennes est aujourd'hui le 1er plus gros employeur du territoire.
L’impact social direct du centre hospitalier de Valenciennes correspond à 3 570,0 ETP (Equivalent Temps Plein) dont 3 390,02 ETP en personnel non médical, 179,98 ETP en personnel médical. A cela s’ajoutent 107,8 ETP chez les fournisseurs, nécessaires au bon traitement des commandes du centre hospitalier.
Sur la zone d’étude, ce sont 92,2 millions € de salaires nets qui ont été versés et 82 millions € de charges associées.

En 2016, le centre hospitalier de Valenciennes a effectué 111,5 millions € d’achats, dont 9,2 millions sur la zone d'étude. Les produits de santé représentent le plus gros poste de dépenses en matière d’achats. Sur la même période, l'établissement a effectué 7,8 millions € de dépenses d’investissements dont 1,5 million sur la zone d'étude.

Un impact économique indirecte de 132 088 €

L'impact économique indirect quantifie les dépenses ou emplois indirects du centre hospitalier dans la zone d’étude. Il concerne ainsi les dépenses et emplois générés par les patients ou accompagnantsnde patients qui ne résident pas dans la zone d’étude : hébergement, restauration, transport, etc.
Avec 137 751 patients hospitalisés et 375 395 consultations externes le CH de Valenciennes a généré un impact économique indirecte de 132 088 € (en 2016)

Un impact induit de 324,3 millions €

L'impact induit estime les dépenses ou emplois engendrés par « effet boule de neige », partant du principe que lorsqu’une entreprise reçoit une somme, elle va en dépenser une partie dans la zone d’étude. L’impact induit est constitué par les dépenses des bénéficiaires générés par les impacts directs et indirects. Un coefficient multiplicateur doit être calculé afin de mesurer les retombées générées par chacun des professionnels qui exerce une activité par l’intermédiaire du Centre Hospitalier de Valenciennes.
Pour le périmètre d’étude du Centre Hospitalier de Valenciennes, ce coefficient multiplicateur est estimé à 1,75. L’impact induit s’élève donc à 1,75x(185 168 166 € + 132 088 €) = 324 275 444 €

Un impact économique total de 509,5 millions € dans le périmètre du GHT

Aditionnant les impacts direct, indirect et induit, le CH de Valenciennes génère ainsi, dans le périmètre du GHT, un impact économique total de 509,5 millions € et un impact social de 6 882 ETP.

"La force du CH de Valenciennes réside en un modèle d'organisation singulier et performant de gestion médicale décentralisée, soulignent les responsables de la gouvernance de l'hôpital en conclusion de l'étude. En effet, tous les efforts de production sont concentrés sur le soin, au plus près du patient, ce qui permet une réactivité inégalée au plan thérapeutique et une agilité éprouvée dans le domaine de la gestion. Résolument tourné vers l'avenir et ancré sur son territoire, le Centre hospitalier de Valenciennes accomplit ses missions de service public de santé en contribuant activement, avec les autres établissements du Groupement Hospitalier de Territoire, au développement de l'attractivité du Hainaut Cambrésis et au bien-être de ses 800 000 habitants".

À lire aussi