L'Académie de médecine recommande des restrictions au passe sanitaire

@pixabay

Suite à l'annonce faite par Emmanuel Macron du déploiement du passe sanitaire. L'Académie de médecine émet un avis recommandant des mesures plus strictes quant à sa délivrance.

C'est officiel, le passe sanitaire va être déployé. Une décision annoncée par Emmanuel Macron ce 29 avril, lors d'une interview au Parisien. Lors de l'annonce du déconfinement progressif, le chef de l’État en a profité pour expliquer le fonctionnement du passe sanitaire. Cet outil, vivement critiqué, sera mis en place début juin sur l'ensemble du territoire. 

Le président précise que ce passe « ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis », avant de poursuivre qu'il serait utilisé dans « des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions ».

Emmanuel Macron déclare également que ce sésame se présentera sous forme papier ou numérique. Les personnes vaccinées ou testées négatives dans les deux jours qui précèdent pourront bénéficier de ce passe.

Favoriser l'adhésion à la vaccination collective

De son côté, l'Académie nationale de médecine, si elle approuve la décision gouvernementale, émet toutefois des réserves concernant l'obtention du passe. Dans un communiqué faisant suite à l'annonce du chef de l'Etat, elle rappelle que principal enjeu est « d'accélérer la campagne de vaccination et d'atteindre au plus tôt une immunité collective suffisante pour réduire la circulation du SARS-CoV-2 »  puisque « les tests, virologiques et sérologiques, ne peuvent fournir les garanties souhaitables ». L'institution estime donc  que le passe sanitaire doit être un outil d''incitation à la vaccination contre le SARS-CoV-2..

L'Académie de médecine émet, du reste, d'autres recommandations :

- L'obtention du passe doit être « fondée sur la preuve d'une vaccination complète ou en cours (dès le 15e jour après la première dose) » ;

- Il doit prendre la forme d'un QR code dans l'application TousAntiCovid, une version imprimable doit également être prévue.

- Le développement du passe devra accompagner la reprise économique ainsi que les « activités rassembleuses de personnes »,

L'Académie insiste aussi pour que « cette disposition soit rapidement mise en place au niveau national avant d'être adaptée pour intégrer un système de passeport international ».

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.