Les modalités de rentrée scolaire pour les élèves en situation de handicap

Les modalités de rentrée scolaire pour les élèves en situation de handicap

@pixabay

Afin d’organiser au mieux la rentrée scolaire 2021-2022 dans le contexte de quatrième vague épidémique, des protocoles sanitaires ont été mis en œuvre dans les établissements accueillant des élèves en situation de handicap.

« Pour permettre aux élèves en situation de handicap d’avoir la rentrée la plus normale possible compte-tenu du contexte sanitaire, nous avons été particulièrement attentifs à simplifier les modalités d’accueil tout en maintenant les gestes barrières, indispensables pour se protéger et protéger les autres », explique Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, dans un communiqué publié ce 26 août.

Une rentrée sous tension

Les règles sanitaires en vigueur en établissement scolaire s’appliquent en cette rentrée pour tous les élèves, y compris les enfants en situation de handicap scolarisés à l’école ordinaire. L’accueil des élèves se fait en présentiel dans le respect des gestes barrières. Dès le CP, le port du masque est obligatoire à l’intérieur. Toutefois, une dérogation est maintenue pour les élèves en situation de handicap dans l'impossibilité de le porter. Ces derniers doivent fournir une attestation médicale.

« Les classes seront fermées dès le premier cas de Covid détecté et les élèves contacts à risque devront s’isoler sept jours en suivant leur enseignement à distance », précise le gouvernement. Cet isolement ne concerne pas les élèves de plus de 12 ans vaccinés ou immunisés. Ils pourront se rendre dans leur établissement sur la base d'une attestation parentale. Pour les enfants non-vaccinés ou non-immunisés dont le handicap rend difficile le test par voie nasopharyngé, l’usage des tests RT-PCR salivaires est reconnu dans les preuves du pass sanitaire.

Établissements et services médico-sociaux

Pour simplifier l’organisation des parents, les modalités d’accueil des élèves en situation de handicap au sein des établissements et services médico-sociaux, en externat et en internat, « Les enfants accueillis dans ces structures et leurs parents qui les accompagnent ne sont pas soumis au pass sanitaire, comme dans les établissements scolaires », explique le Secrétariat d'État. L’accueil est également garanti en présentiel, sur l’ensemble du territoire. Ses modalités font l’objet d’un protocole spécifique visant à garantir un haut niveau de protection tout en préservant les accompagnements. Sophie Cluzel précise aussi que « dans les établissements et services médico-sociaux pour enfants, des modalités de vaccination adaptées seront proposées aux jeunes accueillis ».

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.