L'OMS crée un comité scientifique pour l'étude des nouveaux agents pathogènes

L'OMS crée un comité scientifique pour l'étude des nouveaux agents pathogènes

@pixabay

Suite à l'appel à experts lancé fin août, l’Organisation mondiale de la santé a clos les candidatures et met en place son Groupe consultatif scientifique sur les origines des nouveaux agents pathogènes (SAGO). Sa première mission sera sur le SRAS-CoV-2.

« Le Groupe consultatif scientifique sur les origines des nouveaux agents pathogènes (SAGO) conseillera l’OMS sur les considérations techniques et scientifiques concernant les origines des agents pathogènes émergents et ré-émergents à potentiel épidémique et pandémique », indique l'OMS . L'appel à candidature, lancé à cette fin le 20 août, s'est clos le 10 septembre 2021 et attend la sélection des 25 experts retenus. 

Ce comité scientifique sera multidisciplinaire avec «des connaissances techniques, des expériences sur le terrain, des compétences et expériences pertinentes par rapport aux agents pathogènes émergents et ré-émergents».La première mission de ce comité sera d'étudier les origines de la pandémie de Covid-19. Il devra aussi établir des procédures systématiques, afin d'étudier l'émergence de pathogènes ainsi que leurs voies de transmission vers l'homme. Cette démarche est essentielle pour « se préparer aux futures menaces de débordement et minimiser le risque qu’une épidémie ne se transforme en pandémie », souligne l'OMS.

Les fonctions du SAGO

En plus de définir ce cadre de recherche, l'OMS confie d'autres responsabilités au SAGO. Ce dernier devra établir une hiérarchisation de cette recherche, en fonction du potentiel épidémique des pathogènes. Il devra aussi fournir des avis réguliers et un soutien au secrétariat de l'OMS. Cela inclut la participation à de futures missions internationales.

Concernant les origines de la Covid-19, le SAGO a deux principaux objectifs :
- Fournir au secrétariat de l’OMS « une évaluation indépendante de toutes les découvertes scientifiques et techniques disponibles provenant d’études mondiales sur les origines du SRAS-CoV-2 »
- Conseiller l'organisation mondiale sur le développement, le suivi et le soutien d'une prochaine étude sur les origines de ce virus. Y compris de brefs conseils opérationnels pour mettre en place cette prochaine investigation.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.