Édition 2021 du label « Droits des usagers de la santé »

Édition 2021 du label « Droits des usagers de la santé »

@ARSHauts-de-France

La Conférence régionale de santé et de l'autonomie (CRSA) récompense 8 projets innovants dans le cadre du label « Droits des usagers de la santé ».

Chaque année, depuis 2011, la CRSA récompense des initiatives locales en matière de droit des usagers. L'objectif étant de « promouvoir les actions mises en place par les acteurs du système de santé et médico-social pour renforcer les droits des usagers », indique l'ARS Hauts-de-France. Pour cette édition 2021, 8 prix ont été remis par l'ARS en partenariat avec la CRSA.

Les prix régionaux

2 prix régionaux ont été remis cette année. Ces deux récompenses reflètent la tendance grandissante d'une mobilité du parcours de soins.

Le premier prix a été décerné à l'Alliance du cœur Nord-Pas-de-Calais pour sa méthode « patient traceur ». Il s'agit d'une formation pour les professionnels de santé et de représentants d'usagers. Cette méthode permet d'analyser, de manière rétrospective, la qualité et la sécurité de la prise en charge d'un patient. La principale ambition de ce projet est d'associer professionnels de santé et usagers lors des formations, afin d'encourager le partage d'expérience et la prise en compte de l'expérience patient.

Le second prix a été remis au Groupement des Hôpitaux de l'Institut Catholique de Lille (GHICL), pour son équipe mobile d’accès et d’accompagnement aux soins des personnes en situation de handicap. Cette équipe a pour mission de faciliter «l’accessibilité des lieux de consultation ; l’accès aux soins en développant les télésoins ; l’accès à la formation pour les usagers grâce au programme « j’Handiscute »».

Les prix du jury

6 prix ont été remis dans cette catégorie :

  • Citoyens et ambassadeurs de la vie : porté par l'Institut médico-éducatif Jean Lombard AFEJI, ce projet vise à développer le pouvoir d’agir des personnes en situation de handicap et l’inclusion sociale sur un territoire. Il s'agit de mettre en place des actions de bénévolat afin de développer les compétences sociales et relationnelles. Le but de ce dispositif est d'inclure « les participants dans une dimension citoyenne, générant la valorisation, la reconnaissance, le vivre ensemble ».
  • Les ambassadeurs du lien social : ici, l'ambition est de recréer du lien social entre les résidents des EHPAD du CH de Saint-Amand-les-Eaux et leurs familles dans le contexte de la crise sanitaire. Plusieurs jeunes ont été embauchés, par le Centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux, pour lutter contre l'isolement et la solitude dans les EHPAD. Ils participeront aussi à l’identification des syndromes de « glissement ».
  • Rencontres de l’inclusion : créé par l'association Autisme Ressources Hauts-de-France, ce projet consiste à mettre en place des rencontres entre les professionnels, familles et personnes concernées par l’autisme.
  • Prendre soin de soi pour prendre soin des autres : l'association APF France Handicap a développé ce projet grâce à des entretiens avec les aidants, ainsi que les aidés, afin de recueillir leur vécu quotidien. La seconde phase du dispositif est d'instaurer des séjours aidants-aidés « pendant lesquels les aidants et aidés auraient leurs activités chacun de leur côté durant la journée, et communes de partage en soirée ».
  • Formation « Comprendre les handicaps » : élaborée par Emploi Adapté Métropole AFEJI, pour former les travailleurs des ESAT afin qu'ils deviennent « pleinement acteurs de la culture de bientraitance dans la structure ».
  • Dire la santé en LSF : établi par le Réseau Sourds et Santé (GHICL), ce projet va poursuivre la diffusion de supports vidéo en langue des signes pour informer sur la Covid-19, notamment en élargissant les thématiques et l’accessibilité des contenus selon les besoins.

À lire aussi

Retrouvez toutes nos actualités dans la newsletter

Pour vous abonner à notre newsletter, veuillez svp saisir votre adresse email dans le formulaire ci-dessous et cliquer sur le bouton « Envoyer » :

* Champ obligatoire

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.

Vous pouvez mettre à jour vos préférences d’abonnement.